Toute l’actualité Lyon Entreprises

Les robots médicaux de la start-up villeurbannaise Meanwhile remportent le Prix de l’Innovation 2020 Medi’Nov

Et le vainqueur est… Meanwhile… À l’occasion d’une session de pitchs, rassemblant huit start-up, organisée dans le cadre du salon Medi’nov par le pôle de compétitivité Lyonbiopôle le 9 septembre 2020 au Matmut Stadium de Lyon, c’est une entreprise villeurbannaise qui a eu les faveurs du jury.

Il s’agit de la start-up Meanwhile : un fabriquant de robots médicaux qui s’est démarqué des autres concurrents par son modèle économique et les solutions qu’il propose en matière d’innovation technologique dédiée aux équipements médicaux.

L’équipe de Meanwhile, au 1er rang, Sacha Stojanovic

Elle a été créée par Sacha Stojanovic, en 2017, un roboticien avec vingt-quatre ans d’expérience derrière lui, notamment chez ABB et Assystem.

Celle-ci est implantée à Villeurbanne dans le Rhône et conçoit des robots mobiles autonomes et intelligents capables de transporter des biens médicaux (diagnostics, poches de sang, médicaments, chimiothérapies, dispositifs médicaux, etc.).

Au sein de différents établissements de santé (laboratoires, hôpitaux…), ces dispositifs permettent aux personnels médical et paramédical de se concentrer sur leur cœur de métier, en les soulageant des déplacements parasites, tout en diminuant la propagation des maladies nosocomiales.

Ces robots sont également utilisés à d’autres fins : logistiques. Ainsi, par exemple comme le signalent Les Echos, le “cobot mobile autonome “ de Meanwhile assure les livraisons de pièces de rechange chez l’équipementier japonais Jtekt à Dijon (groupe Toyota), ainsi que les approvisionnements de bord de ligne.

Tout en livrant ses colis, ce robot se signale en… klaxonnant et en activant un gyrophare rouge…

Il sait aussi contourner les obstacles et dit « bonjour », « merci », « à bientôt»…

Autant de marche épargnée aux opérateurs pour courir se ravitailler en pièces de rechange au magasin : « une corvée et du gâchis de compétences », explique ainsi aux Echos, Yannick Lacour, directeur exécutif de Jtekt, ravi de son robot.

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail

Centre de préférences de confidentialité