Toute l’actualité Lyon Entreprises

L’OL et LDLC s’allient pour développer une équipe de e.sport

Du nouveau du côté de l’e.sport ou sport virtuel ou encore électronique à Lyon.

“L’association d’OL Groupe et du groupe LDLC, deux sociétés lyonnaises cotées, a pour objectif de renforcer le leadership de l’équipe sur la scène e.sport française et internationale”, viennent conjointement d’annoncer les deux entreprises.

L’Olympique Lyonnais donne ainsi son nom aux équipes de la Team LDLC, engagées notamment sur League of Legends, Counter-Strike et Fortnite, ce qui après le foot masculin, puis féminin, amène la Club de foot lyonnais dans une nouvelle discipline, virtuelle, cette fois.

L’OL était déjà présent sur la scène du sport électronique, mais seulement sur la simulation sportive FIFA.
Ce nouveau partenariat lui permet de donner son nom à une des meilleures équipes françaises de League of Legends, certes encore loin du gratin européen sur ce jeu majeur de l’e.sport.

Il faut savoir que LDLC a remporté les deux dernières éditions de la LFL, l’équivalent du championnat de France.

Une question : le soutien financier de l’OL pourra-t-il permettre à terme à cette équipe de se porter candidate pour rejoindre la prestigieuse LEC, la ligue fermée européenne où une seule équipe française (Vitality) évolue pour l’instant ?

Il faudra pour cela sans doute attendre le retrait d’une des dix équipes actuellement engagées.

Dans le même temps, LDLC et l’OL annoncent la création d’un centre d’entrainement e.sport à Lyon, qui accueillera les équipes de LDLC/OL. Il verra le jour en ce premier trimestre 2020.

A savoir que la future grande arena de l’OL de 16 000 places qui sera édifiée en partenariat avec l’ASVEL que le groupe veut construire à côté du Groupama Stadium, devrait aussi accueillir des compétitions d’e.sport.