Toute l’actualité Lyon Entreprises

Depuis quatre ans, beSEN offre aux entrepreneurs une solution pour leur permettre de faire grandir leur réseau à travers le sport. Une association originale, née de l’imagination d’Anthony Barquisseau, Directeur Général chez Genae Fitness Club, et de David Georget, directeur général chez Es’Tete.  Les deux hommes nous présentent leur concept innovant.

Pourquoi avoir voulu créer beSEN ?

Anthony Barquisseau : “Au départ il y avait un intérêt pour les réseaux de manière générale mais je n’en avais pas trouvé qui correspondait à ce que je recherchais. On était convaincus en tout cas qu’un réseau par le sport ça avait un intérêt. J’ai présenté le projet à David que je connaissais et il a été l’étincelle du truc en disant “on fonce, on essaye ça” et on a commencé à monter le projet dont on parle aujourd’hui.”

David Georget : “C’est comme ça qu’on a décidé de monter beSEN, avec “be” pour la communauté et “SEN” qui signifique “Sport Entrepreneur Network”. C’est un réseau de dirigeants et d’entrepreneurs qui sont passionnés de sport et qui se retrouvent une fois par mois pour pratiquer et découvrir des sports.”

Comment fonctionne le concept beSEN ?

A.B : “beSEN ça fait déjà quatre ans que ça existe donc on ne parle pas d’un jeune projet, il a déjà mûri, avec 70 personnes entre Lyon et Bordeaux qui pratiquent. L’idée c’est de dire aux membres “Viens lundi, à 18h30, en tenue outdoor sur le parking de telle enseigne, et tu ne sais rien d’autre”. Et quand la personne arrive, elle va découvrir une activité. On en a déjà fait 42 différentes depuis le début.”

D.G : “On est à chaque fois encadrés par des professionnels qui nous font découvrir leur activité. Ils nous coachent et s’occupent de nous. On se stimule, il y a une émulation qui se crée, on commence par la pratique pendant une heure et ensuite il y a un networking sous forme de cocktail ou de dîner convivial où les gens se découvrent et peuvent networker et échanger les cartes de visite. Ils peuvent aussi échanger autour des similarités qui peuvent exister entre les problématiques d’entreprise, de gestion et de management et celles du sport.”

Pourquoi beSEN est intéressant pour les entreprises ?

A.B : “Il y a un double intérêt. Déjà on retrouve des gens qui nous ressemblent puisqu’on se rassemble autour des valeurs du sport. Cela facilité le contact. Ensuite, parfois, sur des problématiques diverses, on peut solliciter le réseau où il existe beaucoup de bienveillance à la suite d’une rencontre facilitée. De ce côté là on a des retours très positifs.”

Comment fait-on pour rejoindre beSEN ?

D.G : “Il suffit de se rendre sur le site de beSEN et de nous contacter. Une petite particularité de beSEN d’ailleurs c’est que l’organisation n’est pas uniquement verticale avec des animateurs qui décident. Les membres proposent des activités et qui vont en fonction de leur passion et de leurs découvertes nous aiguiller vers un sport pour qu’on le fasse découvrir à tous les membres.