Toute l’actualité Lyon Entreprises

Télétravail, positive attitude : comment l’entreprise Pilot’in s’est adaptée face au confinement

Pendant le confinement dû à l’épidémie de Covid-19, Lyon Entreprises donne la parole aux entrepreneurs de la région. Ces derniers témoignent ainsi de leurs conditions de travail et de leur façon de s’organiser. Julien Dereumaux, fondateur de l’agence de communication digitale Pilot’in, explique comment il a mis en place le télétravail au sein de sa société.

Qui êtes-vous et que propose votre entreprise ?

Je m’appelle Julien Dereumaux, je suis le fondateur de Pilot’in qui est une agence digitale spécialisée dans WordPress. Nous avons 17 collaborateurs, on existe depuis six ans et demi et on se situe dans le centre de Lyon vers la Place des Terreaux.

Êtes-vous passés au télétravail chez Pilot’in face au confinement ?

Dans le secteur du digital je pense qu’on est un peu plus chanceux que les autres. On maintient totalement notre activité. On s’est mis en télétravail à 100 % dès le lundi matin et toute l’équipe a été opérationnelle directement dans la journée.

Comment s’est mise en place cette organisation ?

Ce que j’ai bien aimé c’est qu’au niveau des mesures du gouvernement ça s’est fait en plusieurs étapes. Dès vendredi on a annoncé à tout le monde que potentiellement la semaine suivante serait compliquée. Le dimanche soir on a appelé tout le monde pour leur dire que lundi serait le bon moment de venir chercher tout son matériel. Donc lundi matin on a organisé cela en plusieurs étapes pour que les gens ne soient pas tous ensemble avec le moins de contacts possibles. On a fait un grand lancement sur Hangouts – l’outil de Google pour les visioconférences – avec une grande conf où il y avait tout le monde de présent pour se donner la marche à suivre. Tout le monde est en Home Office. Certains sont confinés à la campagne ou bien à Lyon et pour l’instant ça se passe plutôt bien au niveau de l’organisation.

Comment cela se passe-t-il avec vos clients ?

On a généralisé l’utilisation de Google Hangouts. Tous les rendez-vous qu’on avait en physique sont passés en visioconférence. On a nous-même une licence donc on invite tous nos clients qui se connectent à l’heure de la réunion. Nous pouvons nous voir en direct comme en ce moment et ça nous permet de faire la continuité de nos projets. On a eu quand même un impact puisque quatre clients ont souhaité repousser leurs projets. Mais inversement certains ont mis en place du chômage partiel mais vont se concentrer sur leurs projets digitaux. Au final au niveau de l’activité on a eu un équilibrage. On a même eu deux clients qui viennent de signer donc j’ai l’impression que dans notre secteur on est plutôt chanceux. Ca nous permet d’éviter le chômage partiel.

Vous sentez-vous prêts si le confinement devait durer ?

Là c’est beaucoup plus incertain. Si du jour au lendemain tous les clients disent “allez c’est bon, on arrête, terminé, bonsoir”, on se reposera la question. Mais je suis plutôt confiant aujourd’hui. On s’est même mis en place une directive pour continuer à être motivés et à motiver nos clients à poursuivre leurs projets. On s’est fixés un challenge d’aider nos prospects ou clients pour se préparer pour la reprise directement. Nous avons une routine matinale avec toute l’équipe. Tous les matins à 09h on fait une session qu’on appelle “La salutation au soleil”. Certains vont faire un peu de yoga ou se filmer durant leurs sessions d’entraînement. Mais le but c’est qu’à 09h, tout le monde soit devant son poste et qu’on se motive mutuellement à attaquer correctement la journée.

On garde ce contact humain un maximum pour rester motivés. Moi par exemple je suis en famille, il faut gérer les enfants. Certains n’ont pas ça mais le but est de pouvoir continuer à rester soudés. On organisait aussi régulièrement des petits-déjeuners chez nous et on va poursuivre tout ça. Nous allons organiser plein de webinars sur la thématique de la digitalisation de leur prospection. On profite de ce moment-là pour aider tout le monde, prospects, clients et contacts, afin qu’ils se mettent en ordre de marche et soient super prêts le jour de la reprise. Nous on essaye à titre bénévole de donner un regain de motivation et des outils très concrets pour qu’ils puissent ré-attaquer convenablement et être dans une démarche positive.

Centre de préférences de confidentialité