Toute l’actualité Lyon Entreprises

VIP
Hérvé Philippon, directeur général du Groupe ARTELOGE, partage la renaissance de son navire amiral, la Villa Florentine. Après deux mois de confinement et de lourds travaux, c’est une impressionnante transformation du restaurant et une nouvelle offre affaire qui proposent aux hommes d’affaires lyonnais de “monter du centre ville” pour venir vivre une nouvelle expérience aux Terrasses de Lyon. En images.

Comment vit-on la crise sanitaire chez Arteloge ?

Humainement, c’est difficile. Et pour plein de raisons. Mais il faut aller de l’avant et trouver des solutions. Il faut se dire que c’est un passage difficile…

On avait pressenti la crise et alerté nos cadres et responsables de sites quelques temps avant le confinement en leur demandant de renforcer les mesures sanitaires parce que le coronavirus était à nos portes.

Avec la direction du groupe on a fait le choix de fermer tous les hôtels et tous les restaurants. Fonctionner à 10 % n’avait pas de sens, à commencer pour les personnels. Très vite, nous nous avons réfléchi à notre protocole sanitaire, nous avons contraints nos charges, bénéficié des aides de l’état. L’ensemble des personnels aura été tout simplement formidable. Et avec l’aide de tous, on va limiter la casse !

On n’espère pas le reconfinement. Les plans prévus concernent vite les bars et restaurants. Si cela devait arriver, ce serait vraiment préjudiciable. On travaille à éviter cela en protégeant nos personnels, nos clients, en assurant les gestes barrières le plus possible. Aujourd’hui, on estime la perte à -37 %, soit 15M€.

Les axes de développement de ces enseignes hôtelières parmi les plus belles de la ville ?

Même si pour nous cette page d’histoire n’est pas encore tournée, cette crise nous à confirmé dans nos réflexions de modèle économique et d’axes de développements nouveaux. Avant la pandémie, le groupe a engagé sa diversification en achetant une agence de voyages pour renforcer la dimension loisirs, en plus de mettre en place un plan de fidélisation.

Le confort, la qualité et le service sont nos axes majeurs de développement avec le bien-être du personnel, ce qui est essentiel pour nous. Nous avons en projet de refaire Le Spa Lyon Plage, de travailler sur nos hôtels Lyon Métropole et ParKSaône et de continuer les travaux engagés sur La Villa Florentine.

A quoi reconnait-on un hôtel Arteloge ?

Au boomerang. Plus qu’un symbole, il représente un objectif permanent, une vraie volonté du groupe. A l’image de l’objet, tout est fait pour que le client Arteloge revienne. L’élément visible de cet axe de développement est le taux de satisfaction vérifiable en ligne sur chacun des sites internet de nos hôtels. Il est un indicateur clé. On s’efforce de rester autour des 90% de clients satisfaits. Le détail de cet indicateur nous donne en temps réel les pistes d’amélioration.

La Villa Florentine se déconfine et propose une réalisation remarquable : Les Terrasses de Lyon ?

Notre grand projet engagé avant le confinement, c’est la verrière. En plus d’être “une prouesse architecturale”, c’est une superbe réalisation technique qui s’ouvre presque intégralement, qui se teinte en fonction du soleil, qui régule la température intérieure, … Nous avons voulu apporter un peu plus de confort à nos clients restaurant en leur permettant de bénéficier de la vue toute l’année. Par le fait, on a renouvelé la carte pour des produits encore plus locaux, de belle qualité, refait la décoration et changé le mobilier, … Les Terrasses de Lyon sont une vraie nouvelle expérience de la Villa Florentine à partager.

Faire remonter les hommes d’affaires du centre ville ?

La Villa Florentine était devenue une adresse de fête. La clientèle affaire avait tendance à rester dans le centre ville. On veut changer cela en proposant plusieurs choses. A commencer par un menu affaires à 49€ servit en 1 heure et la mise à disposition de salles pour des comités de direction. D’autres services aux entreprises sont encore à venir.

 

Service commercial / events Arteloge

Tel. : 04 81 185 156
Mail : events@arteloge.com