Toute l’actualité Lyon Entreprises

La FTPE, Fédération des Très Petites Entreprises créée en novembre 2018 a pour but de regrouper les FTPE régionales existantes (depuis 2004) au sein d’une seule entité nationale pour peser au niveau des pouvoirs publics. C’est aujourd’hui 9 entités qui accompagnent au quotidien les entrepreneurs dans leurs problématiques et dans leur développement. Les TPE représentent principalement les entreprises de moins de 11 salarié(e)s. Jean-Matthieu Delacourt, Président de la FTPE au niveau National et Président de la FTPE Auvergne Rhône-Alpes nous en dit plus sur cette Fédération

La FTPE nationale créée il y a un an a pour but d’unifier toutes les fédérations régionales dans le but de mieux servir les entrepreneurs et de défendre leurs intérêts. Il s’agit principalement des TPE, des commerçants, des artisans ou professions libérales ayant moins de 11 employés. La FTPE assiste au mieux ses adhérents et ses partenaires.

Quelles sont les principales missions de la FTPE ?

“La FTPE est là pour accompagner les entrepreneurs dans leur problématique et dans leur développement. La première chose dont un entrepreneur ou qu’une TPE a besoin selon les sondages, c’est de rompre l’isolement. Pour rompre l’isolement, nous avons mis en place des événements hebdomadaires : trois “afterworks” ou “petits déjeuners thématiques” plus une grande soirée thématique. Le but est de pouvoir étoffer son réseau en rencontrant de nouveaux chefs d’entreprise pas forcément de son secteur.”

Comment devient-on membre de la FTPE ?

“Il y’a deux types d’adhésions. La première, c’est l’adhésion adhérant et la deuxième l’adhésion partenaire. La grosse différence entre le partenaire et l’adhérant, c’est que nos partenaires offrent leurs offres de service et de produits à destination de nos adhérents, pour que nos adhérents puissent bénéficier des meilleurs services. Ça va des banques, des cabinets comptables, des sociétés de communication. La FTPE Auvergne Rhône-Alpes représente actuellement 200 adhérents plus 50 partenaires.”

Quels sont vos projets d’avenir ?

“Au niveau régional, nous avons l’ambition de regrouper 5 000 adhérents à 10 ans et 50 000 adhérents au niveau national. Nous allons entamer très prochainement les démarches nécessaires pour pouvoir être représentatifs dans les organismes paritaires. Actuellement, il n’y a aucun syndicat représentatif des TPE alors que ces entrepreneurs représentent 96,3% des entreprises en France ! Au niveau fonctionnel, tous les événements sont axés dans le Rhône depuis 2 ans. Nous allons ouvrir des délégations sur les autres départements de la région pour avoir à terme des événements dans tous les départements de la région chaque mois.”