Toute l’actualité Lyon Entreprises

Un nouvel espace  de jeux indoor s’apprête à ouvrir ses portes à Saint-Priest. Il s’agit d’un parc visant notamment la clientèle des entreprises où les participants jouent les agents secrets. Le but du jeu est de remplir des missions avec son équipe dans un espace de plus de 5 000m². La finalité est de renforcer à Lyon l’offre de teambuilding.

Entretien avec Bertrand Delgrange, fondateur de Koezio

Koezio est un parc de jeux indoor où des participants de tous âges remplissent des missions. L’objectif de ce concept est d’arriver à souder une équipe qu’il s’agisse d’un groupe d’amis ou encore de collègues de travail. Cet espace de plus de 5000 m² situé à Saint-Priest ouvrira ses portes le 12 juin prochain. Un rendez-vous qui peut intéresser les entreprises de la région lyonnaise qui souhaitent renforcer leur teambuilding, Koezio provenant d’ailleurs du mot cohésion.

Quelle est la clientèle de Koezio ?

“La clientèle est assez variée. Nous nous adressons à un large public de tous âges qui souhaiterait passer du temps entre amis et résoudre des missions ensemble, mais nous nous adressons également aux entreprises, celles-ci représentent près de 45% de notre clientèle. Nous voulons avant toute chose que les missions que nous proposons aux participants puissent leur permettre une meilleure entente entre eux et un gain de confiance en soi et en son co-équipier.”

Quelle est la différence entre vos missions et celles d’un escape game ?

“Nous ne sommes pas tout à fait un escape game même si notre concept ressemble un peu à ce type d’activité. La principale différence est que l’escape game est un jeu de réflexion dans un espace relativement réduit alors que notre concept fait réfléchir et demande aussi un petit effort physique pour compléter le parcours.”

Quelques chiffres sur ce projet ?

“Un parc Koezio représente entre 3,5 millions et 4,5 millions d’euros d’investissement principalement pour les équipements. Ceci est d’ailleurs le 5ème Koezio qui ouvrira ses portes en France et en Belgique, nous espérons accueillir près de 130 000 visiteurs par an, chiffre similaire aux autres parcs.”

Centre de préférences de confidentialité