Toute l’actualité Lyon Entreprises

On ne présente plus Maître Bruno ALART. A la tête de feu Wine Business Club, cette figure lyonnaise du monde des affaires ne s’est pas résolu à mettre la clef sous la porte. Il relance avec sa centaine de chefs d’entreprises comme membres, le même concept sous une autre appellation : Le Bacchus Business Club. Avec cette fois comme partenaire, le groupe de communication “Terre de vins”. Déclin et renaissance en 7 questions à son président.
  1. Dominique Largeron : Vous venez de lancer un nouveau club de chefs d’entreprise, le Bacchus Business Club, pouvez nous en décrire le concept ?
    Bruno Alart : Le Bacchus Business Club est un club d’affaires réservé aux chefs d’entreprises qui prennent plaisir à se réunir autour d’un intervenant, de mets et de vins de très grande qualité.
  2. Vous comptez vous réunir où et quand ?
    Tous les deuxième mardis de chaque mois, dix fois dans l’année, au Restaurant La Rotonde du Lyon Vert de Charbonnières.
  3. Vous n’êtes pas tout seul dans cette aventure, vous avez un partenaire média important, avec vous : quelles synergies ?
    Le partenaire est “Terre de vins” un groupe de communication spécialisé dans l’œnotourisme et l’art de vivre. “Terre de vins” est à la fois un magazine national à destination du particulier et du professionnel, des événements grand public et professionnel parmi lesquels le “Lyon Tasting” à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon. C’est la puissance de ce groupe de presse qui va assurer la logistique et les synergies entre les différents événements régionaux de Bordeaux, Marseille et Lyon pour commencer.
  4. Vous ne partez pas d’une feuille blanche car ce Club fait suite à une aventure similaire, le Wine Business Club : pourquoi être passé de l’un à l’autre ?
    Si, on repart d’une feuille blanche. On souhaite tourner la page et faire table rase du passé. L’aventure s’est pas bien terminée. Nous avons été mis devant le fait accompli. Aujourd’hui, chacun des membres du bureau mobilise son réseau et moi le premier. On repart de zéro !
  5. Vous pensez donc que l’œnologie peut constituer un vecteur important dans les affaires ?
    Bien sur ! L’idée est d’avoir entre 80 et 100 membres, pas plus, parce que chacun des membres pourra inviter d’autres chefs d’entreprises. Avec Terre de Vins, nous irons à la rencontre de vignerons de toutes provenances. C’est sous l’orchestration gastronomique du tandem Laurent Derhé, meilleur ouvrier de France et sommelier de la Rotonde et du chef étoilé Jean-François Malle que vont pouvoir se faire ces grands moments de partages.
  6. Mais le Bacchus Business Club reste avant tout un réseau d’affaires ?
    C’est un grand réseau de convivialité autour de la gastronomie, une groupe d’amis dans lequel on fait des affaires ! Nous ne nous sommes pas retrouvés depuis février 2020 (et non deux mille vins). Pour le coup, l’impatiente est énorme. On a tous besoin de se retrouver et on a tous besoin de refaire des affaires ! C’est donc l’impatience avec un grand “I”.
  7. A quand la 1ère dégustation ?
    Le mardi 11 mai ! Et tous les seconds mardi de chaque mois . Toutes les dates sont arrêtées.
Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail