Toute l’actualité Lyon Entreprises

Après 35 ans de présence, Yorgos Loukos, le directeur du ballet de l’Opéra de Lyon licencié pour discrimination

Un conseil d’administration extraordinaire de l’Opéra de Lyon vient de voter le licenciement du directeur du ballet (Lyon Opéra Ballet), Yorgos Loukos.

Et ce, suite à sa condamnation par la justice pour discrimination pour avoir demandé le non-renouvellement du contrat d’une danseuse à son retour d’un congé maternité.

Yorgos Loukos avait été condamné en appel, en décembre 2019, à une amende de 1 500 euros et à 5 000 euros de dommages et intérêts à la victime et à 1 600 euros pour la CGT qui s’était constituée partie civile.

La victime, Karline Marion, est une ancienne danseuse du ballet lyonnais qui a fait effectué ses débuts dans la prestigieuse troupe de Maurice Béjart à Lausanne.

Au bout de six ans d’activité, sous la forme de contrats d’un an renouvelés, la jeune-femme avait appris en janvier 2014 qu’elle était écartée du Ballet de l’Opéra de Lyon. Ce qui l’avait empêchée d’accéder à un contrat à durée indéterminée, automatique, après cette période.

Motif de cette éviction, selon elle, avoir été enceinte : elle avait fourni à la justice deux enregistrements de conversation à l’insu du directeur de Ballet.

C’est un pilier de l’Opéra de Lyon où il est entré il y a…35 ans, qui s’en va de la sorte.

Danseur de formation, né à Athènes, Yorgos Loukos a successivement dansé au Théâtre du Silence, à l’Opéra de Zurich et au Ballet national de Marseille, où il devient – en 1980 – assistant de Roland Petit.

Après un passage au Metropolitan Opera de New York, il rejoint l’Opéra de Lyon à l’invitation de Françoise Adret, comme maître de ballet, en 1985, avant de devenir codirecteur en 1988, puis directeur artistique au départ de Françoise Adret en décembre 1991.

Centre de préférences de confidentialité