Toute l’actualité Lyon Entreprises

Créateur d’une start-up lyonnaise, la Brasserie Dulion, Christophe Bellet, lauréat du Concours mondial d’innovation 2030

Dans le cadre du concours mondial d’innovation, parmi les cinquante-huit premiers projets retenus par la Commission « Innovation 2030 » dans la catégorie « Protéines végétales et chimie du végétal », figure celui de Christophe Bellet pour la Brasserie Dulion : un projet pour le moins original.

 Lancé en décembre dernier, le Concours Mondial d’innovation vise à permettre à des entrepreneurs de transformer leur idée en réalité en accompagnant dans la durée chaque étape de leur développement : la maturation du projet, la phase de levée des risques, l’industrialisation pour mise sur le marché.

 A chaque étape, une sélection des meilleurs projets est réalisée : celui de Christophe Bellet, un diplômé de l’ISARA-Lyon, école qui forme des ingénieurs pour l’agriculture et l’agroalimentaire, a été retenu.

 Cultivant une véritable passion pour la filière brassicole, ce jeune ingénieur a acquis une véritable technicité de la brasserie à travers ses stages dans l’industrie.

 Il développe ses compétences business par le biais d’une spécialisation en gestion de l’Innovation et Développement de l’Entreprise Agroalimentaire et la co-incubation de son projet chez l’incubateur Crealys et Agrapole et crée une start-up : la Brasserie Dulion.

 Son projet est né d’un constat simple, il n’existe pas de brasserie implantée sur un territoire qui soit capable de valoriser le travail de ses agriculteurs et plus largement des acteurs locaux.

 L’innovation de son entreprise de brasserie réside dans sa capacité de produire une bière exclusivement à partir de céréales crues sans passer par l’étape du maltage. Il transforme ainsi les céréales locales en réduisant sensiblement les dépenses énergétiques et en eau liées au maltage (inférieur à MWh et 5 m3 / T de malt produit).

 Le modèle mis en place a la volonté, à une échelle industrielle, de dynamiser et de recréer un lien direct avec l’agriculture locale, tout en favorisant le mode de culture bio.

 Le démarrage commercial prévu pour l’été 2014

L’autre intérêt est aussi de pouvoir utiliser tous type de céréales comme source d’amidon et donc de développer des recettes originales : le démarrage commercial de la brasserie est prévu pour l’été 2014.

 Le procédé sans maltage permet de développer une multitude de produits alimentaires nouveaux et pas seulement des boissons alcoolisées.

D’autres pistes de développement s’orientent vers la production de boissons sans alcool, à destination des personnes intolérantes au gluten.

 La force de cette nouvelle entreprise pourrait aussi résider dans son procédé de fabrication qui a donné lieu au dépôt d’un brevet d’application sur un système de chauffage.

 Une deuxième opportunité de business se dégage donc du projet de base. A terme, une entité différente de cette Brasserie sera créée pour se consacrer au développement de la technologie de chauffage. Au-delà des avantages technologiques à destination des industries des bio-procédés, ce système devrait comporter des avantages économique et environnementaux : un rendement supérieur à 95 %, soit plus de 20 % supérieur au chauffage à la vapeur ; une réduction des émissions de C02 et de la dépendance aux énergies fossiles, etc.

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail