Toute l’actualité Lyon Entreprises

C’est un serial winners, qui emporte une nouvelle fois le titre envié. Les six lauréats des différents prix décernés cette année à la CCI de Lyon ont tous trois points commun , illustrant une martingale gagnante : ils sont propriétaires ou actionnaires de leur société, ils investissent beaucoup dans la R&D et l’innovation et sont franchement exportateurs.

Jean-Michel Bérard, le Pdg de la société lyonnaise Esker sera-t-il Entrepreneur de l’Année de l’Hexagone ? On le saura lors de la cérémonie nationale qui se déroulera le 21 octobre au théâtre Mogador.

Reste que choisi par un jury de chef d’entreprise parmi quarante-deux candidats dans les régions Rhône-Alpes et Auvergne, Jean-Michel Bérard a été officiellement distingué lors d’une cérémonie qui s’est déroulée devant un parterre d’entrepreneurs réunis le lundi 23 septembre, à la CCI de Lyon.

Le Pdg d’Esker, ancien de l’Insa de Lyon, est un serial entrepreneur, habitué aux podiums puisqu’il a déjà reçu ce prix en 2000, mais aussi prix de l’Audace créatrice en 2012.

Figurant désormais comme un des principaux éditeurs mondiaux de solutions d’automatisation des processus documentaires et de dématérialisation des documents de gestion, Esker s’est introduite en Bourse (compartiment Alternext des valeurs de croissance), en 1997.

Une introduction qui lui a donné les moyens de partir à la conquête des USA où elle a acquis quatre concurrents, ce qui lui permet de réaliser 40 % de son chiffre d’affaires outre-Atlantique.

Jean-Michel Bérard doit notamment sa réussite à son intuition : il a été l’un des premiers à croire dès 2004, dans le Cloud computing, alors que le concept s’ébauchait à peine. 55 % de son chiffre d’affaires est désormais réalisé en Cloud (dont 88 % en France). Cette avance lui a permis de gagner de nombreux clients dont le géant chimique allemand, Basf dont il traite l’ensemble des factures de par le monde.

L’entreprise a réalisé 40,3 millions de chiffre d’affaires en 2012 avec 285 collaborateurs : 65 % de son chiffre d’affaires est réalisé hors de France…

 Les autres lauréats sont…

Initié par l’Expansion et EY (Ernst&Young), le Prix de l’Entrepreneur a également remis d’autres prix mettant en évidence différentes facettes des entreprises lauréates :

-Prix de l’Innovation : il a été décerné à Marc Villez, Pdg de Sogexi, une société lyonnaise spécialisée dans les matériels et solutions d’éclairage publics (55 collaborateurs et 16,7 millions d’euros de chiffre d’affaires : + 21 % de croissance en 2011).

-Prix Spécial du Jury : Gérard Soula, Adocia, une société biotech lyonnaise cotée en Bourse qui développe des insulines qui se veulent plus efficaces, à destination des diabétiques (70 collaborateurs).

-Prix du Business Vert : Dominique Compte, Pdg de la société Compte.R., basée à Arlanc dans le Puy-de-Dôme. Cette entreprise de 90 salariés et de 36,6 millions de chiffres d’affaires en 2012 est le leader français des chaudières automatiques à bois et à biomasse avec 50 % de part de marché.

-Prix de l’entreprise d’avenir : Gautier Cassagnau de la société lyonnaise Geolid, déjà distinguée à de multiples reprises et dans laquelle vient d’investir la famille Dentressangle. Cette jeune société cré »e en 2009 est spécialisée dans les solutions de marketing géolocalisée pour les artisans, TPE et PME à la recherche de nouveaux clients sur Internet. Elle compte déjà 120 salariés ! Entre 2011 et 2012, elle a doublé son chiffre d’affaires qui s’établit désormais à 3,8 millions d’euros et s’apprête à embaucher à nouveau en nombre.

-Prix de l’entreprise internationale : Jean-Pierre, Jean-Baptiste et Pierre-Antoine Gualino, de la société rhodanienne ATC, spécialisée dans les produits chimiques à destination des tanneries : 95 % à l’export (33 salariés pour 20,6 millions d’euros de chiffre d’affaires).