Toute l’actualité Lyon Entreprises

Pas facile de relancer en France de la lingerie haut-de-gamme.

Muriel Pernin, une ancienne journaliste qui s’est lancée dans la création des « Atelières », un atelier basé à Villeurbanne, et a repris une partie des anciennes ouvrières de Lejaby, l’a appris à ses dépens.

L’entreprise a bien failli disparaître en avril dernier, Les Atelières ont été en partie sauvées par le lancement d’une souscription sur la Toile qui a rencontré un grand succès.

Il s’agit désormais de repartir de l’avant. Surfant sur la vague médiatique qui lui a permis de surnager jusqu’à présent, Muriel Pernin vient de lancer une e.boutique où l’on peut trouver en ligne les produits produits vendus directement, cette fois, sous la marque « Les Atelières ».

 Ce redémarrage a été permis par la souscription et par le déblocage par trois banques, de 350 000 euros de prêts, garantis à 70 % par la Banque Publique d’Investissement (BPI).

Sur ce site, les clientes bénéficieront de conseils en direct.

Ainsi, d’ici à la fin de l’année, six mille pièces de lingerie seront mises en vente, à partir de 40 euros.

Sept stylistes ont été chargées de la conception des lignes correspondant aux différents types de demande : sportive, sexy, fatale…

On y trouve aussi une collection homme.

Il est fort probable au vu de ce site, que le succès sera au rendez-vous…