Toute l’actualité Lyon Entreprises

Ingénieur spécialisé à l’origine dans le nucléaire, avant de se consacrer au solaire, il remplace Françoise Charbit qui réintégre le CEA à Grenoble.

Depuis le 1er février, le Pôle de compétitivité rhônalpin Tenerrdis, basé à Grenoble et dédié aux énergies renouvelables a un nouveau délégué général : Pierre Juliet.

Cette nomination fait suite au départ de Françoise Charbit, qui réintègre le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique) dans de nouvelles fonctions.

Pierre Juliet aura pour mission de piloter les activités du pôle de compétitivité et de contribuer à la définition de la stratégie des filières des nouvelles technologies de l’énergie : solaire, pile à combustile, éolien exploitation de la biomasse, etc. Il sera en charge des relations avec l’ensemble des acteurs du pôle.

Ingénieur-docteur en sciences et technologies des matériaux, Pierre Juliet a, comme celle qui l’a précédé, effectué la majeure partie de sa carrière au CEA, oû il est passé graduellement du nucléaire au solaire dans des fonctions de chef de projet, responsable opérationnel, puis responsable de programme.

Dans ces différents postes, il a notamment oeuvré au montage de projets collaboratifs de recherche et d’innovation aux niveaux régional, national et européen.

Ce n’est pas, loin s’en faut un inconnu à Tenerrdis qu’il connaît bien puisque depuis le mois de décembre 2010, il occupait le poste de chargé de mission innovation au sein de ce Pôle destiné à booster la filière régionale des énergies renouvelables.