Toute l’actualité Lyon Entreprises

Thierry Fontaine succède à Laurent Duc à la tête de l’Umih du Rhône : “ je ne vois pas de réouverture avant avril ou mai “

Thierry Fontaine, propriétaire de discothèques et de restaurants, prend la tête de l’Umih du Rhône, 1er syndicat patronal du secteur CHRD (cafés-hôtels-restaurants-discothèques). Il remplace à cette fonction, Laurent Duc, hôtelier lyonnais (l’Ariana) qui a effectué trois mandats, soit douze ans aux responsabilité derrière lui.

Le président général de l’Umih du Rhône représente 700 établissements et 7 500 salariés.

Thierry Fontaine a déjà une longue carrière dans le métier. Il a démarré au célèbre du Papagayo à Saint-Tropez. Il est actuellement propriétaire de deux discothèques (Le Loft et Enjoy Club à Lyon) et de deux restaurants (The Maze à Limonest et la Brasserie Gabriel rue Saint-Jean, dans le Vieux-Lyon).

Jusqu’à présent, il était président de la seule branche nuit à l’Umih du Rhône en 2016, vice-président général Umih France des cafés, bars, brasseries, établissements de nuit en avril , pour devenir président général de l’Umih “Nuit France” depuis septembre 2018. Il conserve ses responsabilités nationales dans le monde de la Nuit.

De même s’il quitte son mandat pour le Rhône, Laurent Duc conserve la responsabilité nationale de la branche hôtellerie de l’Umih dont deux des responsables nationaux sont donc lyonnais.

L’Umih était en pointe pour manifester contre la fermeture des restaurants et des discothèques, mais on ne l’entend plus guère actuellement. Pourquoi ?

“Dans l’état actuel de la situation, cela ne paraît pas d’actualité de demander la réouverture de nos établissements, ce serait presque irresponsable”, explique Thierry Fontaine.

Il trouve néanmoins qu”en matière d’aides, il existe une vraie inégalité de traitement “entre ceux qui, seuls à bord faisaient 10 000 euros de chiffre d’affaires pour percevoir 8 000 euros ; et ceux qui avec des salariés réalisaient 200 000 euros de chiffre d’affaires et ne perçoivent que 40 000 euros”. Et d’ajouter : “Il y a des gagnants et des perdants, mais c’est avec de l’argent public !”

Pour l’heure, il demande “une vraie étude sur la contamination dans les restaurants et les discothèques qui n’a pas encore été sérieusement effectuée.”

Pour l’heure, il ne voit pas de réouverture avant “avril ou mai.”

Avec cette conséquence à l’arrivée : “Si le redémarrage se fait en flèche, façon Trente Glorieuses, on arrivera à limiter les dégâts. Mais dans le cas contraire, si l’on maintient les jauges, les gestes barrière, on peut s’attendre à 30 à 35 % de casse dans nos métiers !”

Le bureau de l’Umih dans le Rhône :

Sont élus aux postes de

– Trésorier : Laurent Duc (Ariana),

– Trésorier adjoint : Benoît Josserand (Café du jura)

– Secrétaire générale : Henriette Saby (Soleil et jardin),

– Secrétaire générale adjointe : Charlotte Cauwet (la faute aux ours)

– Responsable de secteur Lyon métropole : Ludovic Campus (le Bouchon des cordeliers)

– Responsable de secteur Nouveau Rhône : Thierry Dematons (Lyon rouge)

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail

Centre de préférences de confidentialité