Toute l’actualité Lyon Entreprises

Le meneur des Bleus et des San Antonio Spurs, élu «meilleur joueur» de l’Eurobasket 2013, vient de signer avec la société lyonnaise LDLC.com. Des synergies sont envisagées sur les réseaux sociaux.

On aurait attendu Tony Parker, ambassadeur d’une marque de vêtements de sport ou d’une boisson énergétique. Il vient de signer un contrat avec la société lyonnaise LDLC.com spécialisée dans les produits high tech.

Le meneur des Bleus et des San Antonio Spurs, élu meilleur joueur de l’Eurobasket 2013, va devenir l’ambassadeur de LDLC.com pour trois ans.

Pourquoi une société de e.commerce spécialisée dans les produits électroniques et high tech ?

La joueur assure avoir eu « un véritable coup de cœur pour cette marque française. LDLC.com, c’est une histoire d’hommes, une histoire de passionnés… une histoire de visionnaires qui se sont lancés dans le e-commerce très tôt, alors que personne n’osait. »

Ça c’est de la communication, mais surtout, l’entreprise lyonnaise dirigée par Laurent de la Clergerie est le sponsor de l’Asvel : les joueurs jouent avec le maillot vert de l’Asvel et le logo de LDLC..

Avec l’arrivée de Tony Parker, l’objectif du Pdg est de développer la notoriété de sa marque.

Elle va en avoir besoin : Laurent de la Clergerie,vise l’ouverture de quarante boutiques au cours des cinq prochaines années, contre trois actuellement (Lyon, Villefranche, Paris).

Autre intérêt commun : Tony Parker et LDLC.com ont tous deux une forte présence sur les réseaux sociaux d’où des synergies possibles. LDLC.com a plus de 750 000 fans sur Facebook, plus de 50 000 sur Twitter et plus de 73 000 sur Google +.

Quant à Tony Parker, il est suivi et encouragé par plus de 1,3 million de fans sur Facebook et plus 832 000 followers sur Twitter.

En 2012, LDLC.com a réalisé 207,8 millions d’euros de chiffre d’affaires. La société lyonnaise compte à ce jour 355 salariés.