Toute l’actualité Lyon Entreprises

Un nouveau directeur général adjoint pour  préparer l’archivage du futur chez le lyonnais Everial :  Antoine Wit

La société lyonnaise Everial (chiffre d’affaires 2019 : 47millions d’euros ; 365 salariés) vient de nommer un nouveau directeur général adjoint : Antoine Wit.

Cette société spécialisée dans les solutions d’archivage physique et numérique, dématérialisation et transition numérique, GED et plateforme, avait besoin de préparer ‘l’archivage du futur”.

D’où la nomination d’Antoine Wit qui “s’inscrit pleinement dans cette dynamique et la nouvelle ère dans laquelle s’engage l’entreprise”.

Il s’agit pour la société lyonnaise “d’organiser le futur autour d’un pôle éditeur et d’un pôle intégrateur, tout en renforçant son métier historique d’archiveur.”

Après avoir occupé des postes de direction dans le secteur du digital et de l’édition de logiciel, Antoine Wit a été nommé en mars dernier au poste de directeur général Adjoint Everial et Groupe SPF.

Il est par ailleurs administrateur du Groupe SPF depuis deux ans.

Actionnaire du groupe, il a également dans son périmètre d’actions les autres entreprises du Groupe.

Doublement du chiffre d’affaires

Antoine Wit, aux côtés de Michel Garcia, le président d’Everial et de Lionel Garcia, directeur général, “ aura pour mission d’accompagner la vision 2020-2025 de l’entreprise qui a pour objectif de devenir un acteur leader dans le monde des services liés à la gestion du document et des données sous toueurs formes. Il aura en charge le développement opérationnel des pôles éditeur et intégrateur du Groupe tout en préservant l’activité historique d’Everial sur la partie archivage documentaire.”

Dans le cadre de sa stratégie de développement, l’entreprise s’est fixée cinq objectifs dont Antoine Wit aura le pilotage : le renforcement de son métier historique d’archiveur ; le gain de parts sur le marché du digital ; le renforcement des partenariats stratégiques avec des grands acteurs des services informatiques (SSII) ; l’investissement sur un pôle R&D, afin d’anticiper les besoins et les outils de demain ; et enfin, mener une transformation en interne, avec un programme de refonte des outils internes.

Mon objectif est que le Groupe, d’ici trois ou quatre ans, double son chiffre d’affaires. La machine est lancée. » conclut Antoine Wit…

Centre de préférences de confidentialité