Toute l’actualité Lyon Entreprises

Filiale du groupe du BTP Vinci, Rhônexpress qui a emporté la concession de la liaison en tram-train Lyon/Saint Exupéry vient de voir arriver un nouveau directeur à sa tête : Adnane El-Qotni, 35 ans.

 Ce diplômé de l’Ecole Spéciale des Travaux Publics et de l’industrie a été choisi parce que selon le groupe, « il possède une expertise reconnue dans le domaine des partenariats public-privé et des projets en concession. »

Il succède à Julien Bert qui a pris la direction d’une autre filiale du groupe de BTP / Vinci Airport.

Le nouveau directeur a débuté sa carrière chez Eiffage Concessions en charge de montages d’opérations en partenariat public privé de différents projets d’infrastructure de grande envergure, tel que le siège de la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale à Issy-les Moulineaux .

En 2011, il rejoint Vinci Concessions où il évolue comme directeur de projets d’infrastructures de transport, puis comme coordinateur de la zone France pour le développement de projets autoroutiers en concession.

 A la tête de la société concessionnaire Rhônexpress il a comme feuille de route « de renforcer le développement de l’offre de service et les actions engagées par Rhônexpress comme acteur de mobilité. »

 Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017, le trafic cumulé de cette liaison de 30 minutes a progressé de 8,3 %. Près de 1,4 million de voyageurs l’ont emprunté.

Rhônexpress effectue 139 rotations par jour, de 4 h à minuit, 7 jours sur 7. Le billet standard est facturé 14,90 euros l’aller simple et 26,20 euros l’aller-retour (tarif Internet). Un tarif régulièrement critiqué pour être particulièrement élevé pour un trajet aussi court.