Toute l’actualité Lyon Entreprises

Big Data. Cette révolution technologique doit inciter les praticiens à utiliser toutes les ressources du droit de la propriété intellectuelle pour protéger et valoriser un nouvel actif clé dans le patrimoine immatériel de l’entreprise.

La notion de Big Data est encore un objet juridique peu identifié. Pourtant l’explosion des données (personnelles ou non) sur le Web est, elle, bien une réalité tangible dont les GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) se nourrissent pour alimenter leur croissance exponentielle.

De manière schématique, les GAFA et autres acteurs de l’Internet empruntent  un chemin identique vers cette « nouvelle ruée vers l’or » [1]. Ils aspirent en amont des milliards de données pour les passer au tamis d’un moteur informatique ultra puissant qui compile, classe, agrège et fabrique des bases de données (les « pépites d’or ») permettant ainsi de cerner une catégorie de population type pour lui proposer ensuite une offre de services particulièrement bien ciblée. Au passage, une donnée au départ gratuite (la nôtre ou celle d’un groupe homogène) devient une valeur (loin d’être négligeable à regarder la capitalisation boursière des GAFA…) que ces acteurs commercialisent suivant leur propre modèle économique […]