Toute l’actualité Lyon Entreprises

Les certifications qualité des organismes de formation : un vrai critère de sélection [Focus AFIP]

La volonté de l’AFIP est d’établir une relation durable de confiance avec ses clients, ce qui mène à un partenariat actif conduisant à une optimisation partagée des résultats. A ce jour, l’AFIP dispose de deux certifications : AFNOR NF214 et Qualiopi.

Concrètement, l’AFIP s’engage sur 4 axes :

  1. Comprendre et conseiller les stagiaires et les entreprises avec lesquelles nous collaborons
  2. Développer nos actuels dispositifs de formation (parcours de formation, accompagnement, extranet, contrôles)
  3. Disposer des ressources pédagogiques appropriées (formateurs, infrastructure, équipements)
  4. Apporter des services associés de qualité (accueil, suivi administratif)

La certification NF Service Formation ou NF 214

Créée en concertation avec les acteurs du monde de la formation, la certification NF Service Formation répond aux besoins et exigences de chacun des acteurs, qu’ils soient financeurs, stagiaires, entreprises ou organismes de formation. Elle a évolué régulièrement au fil des années pour répondre aux transformations du domaine de la formation professionnelle et continuer de répondre aux attentes de tous. Reconnue par le CNEFOP, cette certification prouve une qualité constante des services. Compétences des formateurs, méthodologie, organisation des formations et évaluations sont contrôlées régulièrement par AFNOR Certification.

La certification NF Service Formation démontre que les formations sont de qualité, mais apporte bien d’autres garanties sur les services et les engagements pris.

Depuis 2010, l’AFIP dispose de la certification NF 214 organismes de formation. Pour cert organisme de formation, cette certification vise à garantir la réalité des moyens mis en œuvre, la tenue des engagements de service et la prise en compte systématique des attentes et besoin du client dans le cadre d’un process d’amélioration continue. 

La certification Qualiopi

La loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel prévoit dans son article 6 une obligation de certification, par un organisme tiers, des organismes réalisant des actions concourant au développement des compétences sur la base d’un référentiel national unique, s’ils veulent bénéficier de fonds publics ou mutualisés (financement par un opérateur de compétences, par la commission mentionnée à l’article L. 6323-17-6, par l’État, par les régions, par la Caisse des dépôts et consignations, par Pôle emploi ou par l’Agefiph) (définition du Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion). 

Depuis 2020, l’AFIP bénéficie de cette deuxième certification, qui met en avant la démarche qualité dont elle fait preuve. Cette certification a pour objectif d’attester la qualité du processus mis en œuvre par les prestataires d’actions de développement des compétences, qu’il s’agisse d’actions de formation, de bilans de compétences, d’actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience ou les actions de formation par apprentissage.

Des critères précis

La norme repose sur un référentiel de 7 critères, déclinés en 22 indicateurs qui s’appliquent à l’ensemble des prestataires (tronc commun), auxquels s’ajoutent 10 indicateurs spécifiques (aux formations certifiantes, à l’apprentissage…).

  1. Les conditions d’information du public sur les prestations proposées, les délais pour y accéder et les résultats obtenus.
  2. L’identification précise des objectifs des prestations proposées et l’adaptation de ces prestations aux publics bénéficiaires, lors de la conception des prestations.
  3. L’adaptation aux publics bénéficiaires des prestations et des modalités d’accueil, d’accompagnement, de suivi et d’évaluation mises en œuvre.
  4. L’adéquation des moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement aux prestations mises en œuvre.
  5. La qualification et développement des connaissances et compétences des personnels chargés de mettre en œuvre les prestations.
  6. L’inscription et investissement du prestataire dans son environnement professionnel.
  7. Le recueil et prise en compte des appréciations et des réclamations formulées par les parties prenantes aux prestations délivrées.

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail