Toute l’actualité Lyon Entreprises

L'affichage comme support de communication à Time Square
Si vous en êtes à vous poser la question “quel support de communication vais-je choisir ?” alors vous en êtes au stade du plan média. Bravo ! Mais c’est une phase déjà avancée d’une stratégie de communication. Avant d’évoquer les supports de communication, avez-vous définit l’objectif même de votre action de communication ? Vers qui porter vos messages ? Quoi dire ? Comment le dire ? Avant d’aborder la variété des supports, revue de détail pour s’assurer d’avoir pris les choses dans le bon ordre.

Votre plan de comm’ en 6 étapes incontournables

  1. Définition de l’objectif de l’action de communication (vendre ?) ;
  2. Benchmarking de la communication pratiqué sur le marché visé (état des lieux) ;
  3. Définition des cibles et des prescripteurs (vos prospects, clients ?) ;
  4. Définition des messages selon les cibles (la promesse) ;
  5. Définition des moyens pour toucher les cibles (choix des supports) ;
  6. Articulation stratégique des moyens pour une visibilité optimale (le plan média).

Maintenant que vous en êtes au point 5 de votre réflexion stratégique, il vous est nécessaire de déterminer les supports pertinents proposés par les 6 grands médias que sont la presse, la télévision, la radio, le cinéma, l’affichage (ou publicité extérieure) et l’internet. Parmi ces supports, il vous faudra nuancer le print et le digital.

Si ces médias couvrent traditionnellement des besoins de type publicitaires, les autres s’apparentent davantage à la promotion des ventes (marketing direct – publicité sur lieu de vente – événementiel dont foires et salons – publicité par l’objet – téléphone – packaging – …).

Vous n’aurez qu’une seule occasion de faire bonne impression

Stratégiquement, certains de ces mass médias se seront éliminés d’eux-mêmes. Trop chers, ciblage trop larges, comptage pas assez précis, ROI (Retour Sur Investissements) flou…

Pour vous rendre visible, vous disposez d’un éventail large de solutions de communication visuelle parmi lesquelles l’affichage, le mobilier urbain ou la bâche publicitaire.

La bâche ou banderole publicitaire, de type intérieure ou extérieure, en formats standards ou en sur-mesure constitue un moyen d’assurer sa visibilité qu’importe le lieu, la durée, le secteur d’activité. La bâche publicitaire est un élément indispensable de la panoplie de communication visuelle efficace de l’entreprise. La bâche est aussi le moyen de communiquer en “grand format” à l’occasion des réfections de façades de bâtiments ou plus modestement, à l’occasion de salons professionnels, en habillant un stand par exemple.

Avant de démarrer toute action de communication !

Inutile de dépenser le premier euro dans une action de communication si vous n’avez pris en considération les trois points suivants :

Communiquer répond à un besoin clairement identifié

L’entreprise, commerciale ou non, a des raisons de communiquer. C’est le “Savoir faire et faire savoir”. Suivant le cas, on distingue la communication institutionnelle, produit, interne, etc. La question qui se pose est “quoi dire et pourquoi le dire”. Parce que les actions et les investissements mis en oeuvre peuvent varier du tout au tout pour atteindre ses objectifs de visibilité.

Connaître son marché et le discours de ses concurrents

Pour faire simple, c’est votre secteur d’activité qui va décider pour vous des axes sémiologiques de votre communication. Surtout si vous souhaitez apparaître comme disruptif et affirmer vos différences, vous n’aurez d’autres choix que d’en maîtriser les codes, les références. Vous pourrez ainsi vous en affranchir en toute connaissance de cause.

La répartition des supports de communication

Le choix des supports, qu’importe le format de communication, résulte d’une réflexion stratégique organisés dans le “plan média” ou “media planning”. Il détermine le choix des supports payants et les budgets alloués à chacun de ces supports.

A bon entendeur… 🙂

Centre de préférences de confidentialité