Toute l’actualité Lyon Entreprises

Commerçants : les enjeux d’un paiement en ligne adapté
Avec la crise, le e-commerce a connu une croissance fulgurante, et de nouveaux comportements d’achat ont vu le jour. Pour rester dans la course, même les commerçants qui ne pratiquaient pas ce mode de vente se sont mis à l’adopter. Cela passe par la création d’un site web, et l’installation d’un mode de paiement en ligne. Attention, les normes changent vite ! Pourquoi vendre en ligne, et qu’est-ce qui va évoluer en cette année 2021 ? On fait le point.

Vendre en ligne, cela ne venait pas à l’esprit de nombreux commerces physiques avant la pandémie de Covid-19. Et pourtant, les consommateurs ont vite adopté ce mode d’achat. Les ventes en ligne des enseignes magasins ont ainsi progressé de +53 % sur l’année 2020 avec une accélération à la fois des livraisons à domicile, du click & collect, et du drive. Pour les commerçants, avoir un site permet d’être disponible 7 j/7 et 24 h/24. C’est aussi la possibilité d’offrir un canal de distribution supplémentaire pour ses produits. Un site permet aussi, tout simplement, de répondre aux demandes d’information !

Le client peut choisir ensuite de se rendre sur place (quand c’est possible) pour acheter son produit, ou de le commander en ligne. Ce commerce que l’on appelle « omnicanal » associe, comme son nom l’indique, plusieurs canaux de vente, à la fois en ligne ou physique, sur mobile, via WhatsApp sur ordinateur, par mail…

Une expérience client avec une solution de paiement adaptée

Mettre en place un site de e-commerce avec une solution de paiement adaptée aux différents contextes, est une des clés du succès des marchands de toute taille, petit commerce indépendant, TPE, PME ou grand groupe. Ces solutions ont plusieurs fonctionnalités et différentes méthodes de paiement, et sont disponibles pour les principaux CMS du marché comme WordPress/Woocommerce, Magento, Prestashop, Joomla, et d’autres.

En plus de la solution de paiement en ligne, certaines fournissent un accompagnement et un logiciel de gestion.

Face à cette demande accrue de digitalisation des paiements, les sites de e-commerce peuvent être ainsi très complets, simples et intuitifs, sans qu’il soit besoin d’installer un logiciel pour les créer. Tout se passe sur la toile grâce à une simple adresse d’administration.

Et la demande est là : selon une étude Fevad / Next Content / Médiamétrie sur le e-commerce B2B parue le 1er février dernier, 34 % des clients des sites d’e-commerce B2B, ont développé les commandes en ligne pendant la crise sanitaire, au détriment des autres canaux (e-mail, fax, magasins, agences, téléphone, prise de commande par les commerciaux). Pour plus des deux tiers, ce transfert de commandes vers le canal e-commerce est désormais acquis.

Des paiements de plus en plus sécurisés en 2021

Attention cependant, pas de vente en ligne sans clients en confiance, en particulier dans le contexte actuel où les piratages en ligne sont en forte hausse. Plusieurs chantiers sont en cours pour renforcer la sécurité des paiements. Celui de la migration 3DS2 (authentification à double facteur pour les paiements en ligne) a été décalé à la fin mars 2021, finalement. Quant au certificat STCA2 pour les terminaux de paiement et les automates, les terminaux de paiement et les automates doivent avoir migré vers lui pour le 30 juin 2021. À surveiller, donc…

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail

Centre de préférences de confidentialité