Toute l’actualité Lyon Entreprises

Socromo est leader en région Rhône-Alpes dans le domaine de la découpe au jet d’eau avec plus de 30 ans d’expérience dans la tôlerie et chaudronnerie légère. La technique de découpe au jet d’eau est un procédé moderne approprié à l’automatisation de processus de travail et capable de réduire nettement les coûts de production d’un matériau. A découvrir avec SOCROMO

<![CDATA[

Gros plan sur la découpe au jet d’eau

En fait, il existe deux techniques de découpage :

  1. la découpe à l’eau pure ;
  2. la découpe à l’eau chargée d’abrasif ;

Dans les deux cas, l’eau passe par une buse. On adjoint au fluide un abrasif (du sable). L’un et l’autre vont passer par un canon qui assura une parfaite cylindricité du mélange. Suivant la pression, le mélange sort de la buse de découpe à une vitesse allant de 900 à 1 200 m/s (soit environ 3 et 4 fois la vitesse du son). Le jet d’eau, très fin, ne produit qu’une largeur de coupe équivalente. Ceci autorise une très faible consommation de matériau sur la pièce, inégalée avec les autres procédés de découpe conventionnels.

L’avantage indéniable réside dans le procédé de découpe à froid.

On préconise cette solution, là où l’usinage avec enlèvement de copeaux ou autre procédé thermique entraîne des résultats insuffisants. Les matériaux traités par une découpe au jet d’eau ne font l’objet d’aucune contrainte thermique, d’aucun durcissement ou déformation du matériau, aucune modification de la surface. Malgré la force cinétique élevée dans la découpe au jet d’eau, une déformation du matériau est évitée et une grande précision de découpe obtenue sans effilochage ou bavures sur l’arête de découpe. De même, la découpe à froid évite les égouttements de fusion ou les émissions gazeuses, contrairement à la découpe au laser de matières plastiques qui produisent des gaz toxiques coûteux à aspirer, à traiter et à évacuer. 

La découpe au jet d’eau pour quel matériau ?

Pour les métaux revêtus de plastique, la découpe au jet d’eau est souvent la seule méthode pratiquable. Autant il est préférable d’envisager la découpe au jet d’eau pour le titane, l’acier spécial, le cuivre et l’aluminium, ainsi que les matériaux renforcés de fibre de verre ou minérales, autant le verre trempé, par exemple, doit faire appel à d’autres techniques. En effet, il casse dès les premiers millimètres de découpe à cause des trop fortes contraintes présentes dans le matériau.

Vous êtes un industriel et votre projet nécessite sans doutes d’avoir recours à ce type de découpe, renseignez-vous auprès de notre partenaire. Votre demande sera transmise immédiatement.

* Champs obligatoires

]]>









Centre de préférences de confidentialité