Toute l’actualité Lyon Entreprises

La startup lyonnaise KNITIV révolutionne la GED des métiers complexes
Éditeur d’une solution de gestion de données innovante (GED) Knitiv poursuit son développement en doublant son CA en 2020. Crée en 2014 par Hervé VALLET et Frédéric DESFORGES au sein de l’incubateur de l’EM LYON puis soutenue par le CPME FOR H’ALL, Knitiv est née du constat simple “trop d’information tue l’information”.

Lorsqu’un projet atteint un certain niveau de complexité, les outils traditionnels ne permettent plus de maîtriser et de partager efficacement l’information. C’est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de déployer ou d’exploiter un parc technique multisite (immobilier, télécom, éclairage, …). Ce genre de projets requiert, plus que les autres, une gestion de l’information intelligente et dynamique. Il faut en effet tout à la fois suivre la production des livrables, garantir un partage naturel de ceux-ci entre tous les intervenants, et capitaliser ces actifs stratégiques dans une base de connaissance exploitable tout au long de la vie du parc”, explique Hervé VALLET, CEO de Knitiv.

Une solution simple de gestion de documents pour projets compliqués

La startup propose des solutions de gestion documentaire et de pilotage de projets multi-techniques et multi-intervenants. Dans le secteur exigeant du déploiement des réseaux FTTH (Fiber to the Home pour Fibre optique jusqu’au domicile) elle propose Knitiv RIP pour Réseaux d’Initiative Publique, dédiée aux Industriels et Collectivités. Dans le secteur de l’immobilier c’est Knitiv FM, pour Facility Manager qui sera proposé aux donneurs d’ordres.

La solution à pour objectif de simplifier la recherche par l’optimisation de l’archivage des livrables issus de chaque tâches du projet. La masse documentaire est organisée intuitivement comme dans le cerveau humain. A l’image du fonctionnement des réseaux sociaux, le rangement se fait en répondant uniquement à deux questions. La plateforme est le carrefour de tous les savoirs et de tous les intervenants qui agissent suivant des “droits” liés à leur “profils” (concepteurs, opérateurs, collectivités territoriales, mainteneurs, sous traitants, bureaux de contrôles, etc). La toile d’organisation de la plateforme est calquée sur celle du client (référentiels géographiques et techniques dans le cas du Knitiv RIP). A l’image d’un gigantesque puzzle dont les pièces obéissent à un ordre et à des interactions, la plateforme détecte et alerte sur l’absence de données (livrables).

Un développement significatif

Contre toute attente dans un contexte inédit de pandémie mondiale, 2020 marquera l’histoire du développement Knitiv de plusieurs pierres blanches :

  • Doublement de son chiffre d’affaires pour l’exercice 2019 – 2020 pour frôler le cap du million d’euros ;
  • Multiplication par 3 du nombre de plateformes déployées ;
  • Déploiement de sa plateforme Knitiv FM sur le patrimoine immobilier de la SNCF via 7 grands mainteneurs Français que sont BOUYGUES Energies et Services, CRAM, ENGIE Axima, ENGIE Cofély, SPIE Facilities, VEOLIA et VINCI Facilities,
  • Référencement au catalogue de l’UGAP, facilitant l’accès de sa plateforme aux établissements publics,

2021, l’année des perspectives

Prévue pour améliorer l’adaptabilité aux métiers de ses clients, la nouvelle version de la plateforme Knitiv à sortir en 2021 doit aussi les accompagner dans la digitalisation de leurs processus collaboratifs. Knitiv recrute activement et comptera une quinzaine de collaborateurs d’ici la fin d’année. La startup prévoit encore de doubler son chiffre d’affaires malgré le contexte d’incertitude lié au covid ! “Nous sommes ravis de cette belle année et confortés dans la solidité de notre business model. Malgré les 2 confinements, nous avons réussi à doubler notre CA et nous aurions pu accélérer encore plus fort sans ce contexte très compliqué pour nos clients”, souligne Hervé BENOIT, Directeur Commercial de Knitiv.