Toute l’actualité Lyon Entreprises

Nos Vignes remporte le trophée de la start-up de l’année à la Fête de l’Entreprise #16
Nos Vignes, jeune entreprise lyonnaise, remporte le trophée “Start-up 2021” le lundi 25 janvier lors de la 16ème édition de la Fête de l’Entreprise. Une édition particulière car 100% digitale, pandémie oblige. Elle était parrainée par le photographe français Yann Arthus-Bertrand, connu pour son engagement envers l’écologie.

Trois années de travail et une idée innovante récompensées

Nos Vignes reçoit cette distinction pour s’être démarquée avec son engagement envers les vignerons et la viticulture durable depuis sa création en 2017. Il s’agissait pour cette start-up de sa première candidature à ce prestigieux concours économique régional. L’obtention de ce trophée vient aussi consacrer une idée innovante : vendre du vin par un parrainage de vigne et par la vente en ligne. « Nous sommes fiers du parcours accompli dans un secteur concurrentiel avec une idée neuve pour faciliter la vie des vignerons, réagit Pierre Chartier dirigeant et fondateur (présentation par ailleurs). Cela récompense le travail et les sacrifices des trois dernières années d’une équipe de trois personnes. »

La Fête de l’entreprise #16 : deux soirées et 13 lauréats

La Fête de l’Entreprise est le rendez-vous économique majeur de la région lyonnaise au cours duquel 13 entreprises, initiatives ou décideurs sont récompensées chaque année. Ce grand événement est organisé par Le Progrès et la CPME du Rhône (Confédération des petites et moyennes entreprises) en partenariat avec Maïa, Keolis, la Région Auvergne Rhône Alpes ou la CCI Lyon Métropole. La cérémonie qui se tient habituellement aux Halles Tony Garnier, s’est faite cette année en deux temps forts. Deux soirées : une remise des prix digitale le 25 janvier et une autre prévue plus festive, en mai prochain (sous réserve du contexte sanitaire) destinée à mettre à l’honneur les lauréats.

A propos de Nos Vignes

Comment l’idée est née

L’aventure de Nos Vignes commence bien-sûr… dans les vignes ! Ce projet collectif et participatif démarre en 2017 sous la houlette de Pierre Chartier et l’un de ses amis, avec l’acquisition d’une parcelle de vieilles vignes dans le nord du Rhône, à Jullié, au cœur de l’appellation d’origine protégée Juliénas (cru du Beaujolais). L’idée est d’accompagner un jeune vigneron indépendant, Jérémy, dans une démarche de production respectueuse de l’environnement via le parrainage de vignes. L’objectif : convertir ces deux hectares en agriculture biologique et valoriser le savoir-faire du viticulteur.

Développer le parrainage de vignes

L’idée est de permettre à tous, particuliers ou entreprises, de devenir des Ambassadeurs du domaine via un système d’abonnement payant (à partir de 9,90 euros par mois sans engagement). Ce titre offre la possibilité de parrainer quelques pieds de vignes bio, de participer à l’élaboration de son propre vin au chai, d’en connaître l’histoire et la provenance exacte. Et de rémunérer le viticulteur à juste prix.

Comment ? En participant à une expérience immersive au cœur du vignoble. Par le biais de visites, d’ateliers conviviaux organisés et inclus dans l’abonnement, les ambassadeurs ont la possibilité de venir apprendre le travail de vigneron, l’œnologie et le cycle de la vigne… Un abonnement à Nos Vignes c’est un véritable retour aux sources, des échanges de qualité, des instants privilégiés au grand air à l’heure où beaucoup de personnes ont envie de renouer avec la nature ! En prime, chacun reçoit un coffret de vins bio (de 6 à 18 bouteilles) issus de ses cuvées personnalisées. Aujourd’hui, l’entreprise ne s’arrête plus aux frontières du Beaujolais. Elle a développé ce même concept avec d’autres domaines situés dans quatre autres vignobles : en Bourgogne, en vallée du Rhône (AOP Saint-Véran et Saint-Joseph,), dans l’Ain (AOP Cerdon) et en Champagne.

 

Evolution numérique

Avec la crise sanitaire qui impacte fortement la filière viticole, Nos Vignes a pris un virage numérique en s’associant avec une agence de communication digitale (L&A Communication). Son dirigeant Grégory Garibian, séduit par le projet, s’est associé pour accompagner la start-up dans son développement sur le web. Le site www.nosvignes.fr permet aux vignerons d’avoir leur propre e-boutique à frais très réduits pour compenser le manque d’activité commerciale induit par les restrictions sanitaires. Nos Vignes est également présent sur les réseaux sociaux.