Toute l’actualité Lyon Entreprises

Rhodia inaugure à Saint-Fons un centre de recherche consacré aux matériaux du futur

« Le Centre d’innovation Technyl» : tel est le nom de baptême du laboratoire de 2 000 m2 que Rhodia vient d’installer sur son site de Saint-Fons près de Lyon, au cœur d’un centre de R&D de 500 chercheurs. Ce centre, à vocation mondiale, a pour objectif de concentrer l’ensemble des savoir-faire de Rhodia autour des plastiques techniques de haute performance, depuis la recherche sur le polymère jusqu’à la conception des pièces plastiques. Des plastiques qui doivent devenir de plus en plus «verts» grâce à la collaboration opérée avec le pôle de compétitivité chimie-environnement Axelera.

Les plastiques « verts » ne sont plus une utopie. De nombreuses personnalités dont Gérard Collomb, maire de Lyon, Jean-Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes et Michel Mercier, ministre, ont inauguré vendredi 7 mai à Saint-Fons, près de Lyon, le centre de développement mondial “engineering plastics” du chimiste de spécialités français, Rhodia.

Il s’agit d’un laboratoire de recherche consacré aux polymères à haute performance pour l’automobile, le bâtiment et l’électronique, dont certains ne sont pas issus du pétrole, mais de matières végétales, à l’instar de ces polymères élaborés par les équipes de recherche, à 60 % provenant…d’huile de ricin.

Ce nouveau laboratoire, qui se veut moteur de l’innovation technologique, s’inscrit dans une stratégie de développement durable. L’origine végétale d’un polymère n’est qu’un des éléments constituant de la chimie verte qui intègre des processus de fabrication plus économes en énergie, plus respectueux de l’environnement, l’élaboration de produits recyclables, etc.

Telle est la direction dans laquelle s’engage ce centre qui devrait bénéficier des fruits de la collaboration de Rhodia avec le pôle de compétitivité lyonnais Axelera chimie-environnement dont le chimiste a été en 2005 l’un des fondateurs.

« Ce nouveau centre, pièce maîtresse de notre dispositif mondial de recherche et développement, nous permet de conjuguer notre ambition de croissance par l’innovation avec notre engagement de chimiste responsable », a expliqué lors de cette inauguration Jean-Pierre Clamadieu, Pdg de Rhodia.

Et celui-ci de préciser : « Nous allons développer les matériaux de nouvelle génération qui permettront à nos clients de répondre aux enjeux du développement durable. Le polyamide présente un potentiel d’innovation important et ses applications sont très prometteuses.  »

Adossé au Centre de Recherche et Technologie de Lyon (500 chercheurs) et hébergé sur le site de Rhodia à Saint-Fons Belle-Etoile, ce nouveau laboratoire de recherche qui a pour nom de baptême « Centre d’innovation Technyl (*) », est le fruit du regroupement à Lyon d’un laboratoire existant déjà à Saint-Fons, mais renforcé par les équipes de deux autres labos importants transférés d’Italie et d’Allemagne.

Ceci explique qu’il réunit une équipe pluridisciplinaire et multiculturelle de près de 50 spécialistes de sept nationalités différentes. Ainsi, par exemple, sa responsable est brésilienne.

A vocation mondiale, ce centre qui développe une superficie de 2 000 m2, a pour objectif de concentrer l’ensemble des savoir-faire de Rhodia autour des plastiques techniques de haute performance, depuis la recherche sur le polymère jusqu’à la conception des pièces plastiques ; et ce, en utilisant les outils les plus avancés de simulation virtuelle.

Les innovations issues de ce centre devraient trouver leurs applications sur des marchés très vastes puisqu’ils touchent aussi bien au transport, à l’électricité et l’électronique, au bâtiment, aux biens de consommation. Par exemple : les tableaux de bord des voitures aux isolants, en passant par des vêtements.

Selon le Pdg, elles sont destinés à répondre à des besoins nécessités par les nouvelles normes économiques et environnementales rencontrées par les clients de Rhodia, comme la réduction des émissions de CO2 dans l’automobile, l’isolation thermique des constructions HQE (Haute Qualité Environnementale) ou encore le recyclage des matériaux composites.

Il s’agit de mettre au point les matériaux du futur qui ont vocation à être de plus en plus « verts ».

Photo (DR) : Un nouveau laboratoire de 2 000 m2, situé sur le centre de recherche de Rhodia à Saint-Fons Belle Etoile.

(* )Technyl® est la marque déposée des plastiques techniques à base de polyamide de Rhodia.