Toute l’actualité Lyon Entreprises

Le parcours de l’eau a été ici reconstitué grâce à la technologie du Reality Scann : depuis son entrée en amont du barrage, son passage dans la turbine et sa sortie en aval, sous forme d’un nuage de points bruts sans textures.

   >> Voir le film de la visite virtuelle du barrage

Les lieux sont reconstitués, les décors texturés, incrustés d’éléments 3D, re positionnés dans des environnements existants et mis en musique pour finalement, en permettre la visite virtuelle. Vous entrerez par la porte, circulerez naturellement d’une pièce à l’autre pour soudainement vous enfuir par le conduit de cheminée, revenir par la fenêtre, passer au salon en traversant la muraille …

 

Une technique au service d’un nouveau type de message

« Nous avons utilisé cette technique pour le film de la CNR. Cela nous a permis de montrer aux techniciens et aux visiteurs, des pièces comme les turbines que l’on ne voit jamais car elles sont totalement dans le noir. Plus fort encore, nous avons pu reconstituer le trajet de l’eau», précise Christophe Verdier.

Montrer pour mieux expliquer et … vendre !

Au delà de la qualité cinématographique, de l’ambiance sonore et d’un rendu inédit, le rôle de cette nouvelle communication est de donner un rendu bien réel à un projet futur ; une approche ludique et didactique à un sinistre  mode d’emploi. Bref, de faire passer un message nouveau dans lequel le conditionnel du « ce qu’on pourrait faire » trouve une place bien réelle dans le présent.

Vue aérienne extérieure d’arrivée sur le barrage, filmée par le drone ;

Survol du barrage (le toit est supprimé et dévoile ainsi les intérieurs ;

Vue aérienne intérieure, texturée et reconstituée à partir du nuage de points ;

>> Voir le film de la visite virtuelle du barrage