Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

COSMO COMPANY


Téléphone :
04 78 89 37 21
Super Secteur :
Logiciel pour la recherche pharmaceutique
Statut et date de création :
SAS (Société par Actions Simplifiée) - jeudi 17 juin 2010
Adresse :
102 rue Montgolfier , 69006 Lyon 6
Dirigeant :
Monsieur Eric Boix
En activité

Actualités 

 
L'attractivité ne se dément pas : soixante-six nouvelles entreprises implantées à Lyon en 2010
Dominique Largeron

2010 se sera révélé un bon cru. L'Agence pour le développement économique de la région lyonnaise aura permis l'année dernière l'implantation de 66 nouvelles entreprises dont le mastodonte chinois Huawei, permettant la création de 482 emplois immédiats et de près de 1 400 à trois ans. Mieux : la priorité donnée à deux filières, les sciences du vivant et les éco-technologies semble payer : près de la moitié de ces implantations a eu lieu dans ces deux filières d'excellence, tandis que 65 % de ces nouvelles entreprises sont à capitaux étrangers.

lire la suite...
 
Normale Sup' Lyon : Un laboratoire de recherche sur l'informatique enfin fécond
Dominique Largeron

Trois start-up très prometteuses axées sur les dernières recherches en informatique ont vu le jour coup sur coup cette année à Lyon. Elles sont toutes trois issues d'un gros laboratoire de recherche de Normal Sup' Lyon, le LIP (Laboratoire de l'Informatique du Parallélisme). Un labo de pointe, très riche en brevets, rassemblant 130 chercheurs qui, de manière étonnante, n'avait été jusqu'à présent à l'origine d'aucune start-up, alors qu'il a été créé en même temps que l'ENS Lyon. L'illustration d'une évolution des mentalités des chercheurs qui hésitent de moins en moins à se muer en entrepreneurs. Enfin !

lire la suite...


HAUT