Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

IFP Energies nouvelles - établissement de Lyon


Téléphone :
04 78 02 20 20
Super Secteur :
Institut de recherche
Site web :
www.ifpenergiesnouvelles.fr
Statut et date de création :
EPIC (Etablissement Public a caractère Industriel ou Commercial) - mardi 19 décembre 2006
Adresse :
Rond-point de l'échangeur de Solaize - BP 3, 69360 Solaize
Dirigeant :
Monsieur Pierre-henri Bigeard
En activité

Actualités 

 
L'Institut Français du Pétrole à Solaize fortement impliqué : Michelin veut produire des pneus à partir de la biomasse
Dominique Largeron

A l'origine, les pneus étaient réalisés à partir du caoutchouc naturel, puis ensuite, d'un dérivé du pétrole. Demain, ils le seront à partir de bois, de céréales ou de sous-produits des scieries. Tel est l'objectif du pneumaticien de Clermont-Ferrand, Michelin qui s'est allié au centre de recherche de l'Institut Français du Pétrole à Solaize dans le Rhône et à une de ses filiales, Axens, pour produire des pneus, à partir du procédé joliment dénommé BioButterfly. Un budget conséquent : 52 millions d'euros.

lire la suite...
 
Pierre-Henri Bigeard (IFP Energies nouvelles), prend la présidence du Pôle de compétitivité Axelera à un moment clef
Dominique Largeron

Après un représentant de Rhodia, d'Arkema, puis de Suez-Environnement, c'est Pierre-Henri Bigeard, le directeur de l'Institut Français du pétrole (IFP) rebaptisé depuis peu IFP Energies nouvelles qui prend la tête du pôle de compétitivité Axelera spécialisé dans la chimie verte. Il vient d'être élu par ses pairs président du seul pôle en France consacré à la chimie verte et qui rassemble à ce jour 220 entreprises, menant depuis sa création en 2005, 120 projets de développement.

lire la suite...
 
L'usine du futur installée dans la Vallée de la chimie ? Yes, INDEED
Dominique Largeron

L'ambition : investir 150 millions d'euros pour faire évoluer la vallée de la chimie lyonnaise vers la chimie verte. Le projet d'Institut National pour le Développement des Écotechnologies et des Énergies Décarbonées, baptisé INDEED, est sur les rails. Les sept partenaires de ce projet, dont Rhodia, Arkema ou GDF-Suez viennent d'envoyer leur dossier en réponse à l'appel d'offre lancé dans le cadre du Grand Emprunt. Il faudra ensuite attendre juin pour savoir s'il est labellisé. Mais vu la quantité et la qualité des parrains, la réponse a de fortes chances d'être positive. D'autant que Rhône-Alpes est la première région chimique de France.

lire la suite...


HAUT