Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

LYONBIOPOLE


Actualités 

 
Grand Emprunt : l'Université de Lyon repart à l'assaut de l'Initiative d'excellence
Dominique Largeron

A leur grand dépit, les Universités de Lyon et de Saint-Etienne, ainsi que les Grandes Ecoles réunies au sein du PRES avaient vu, en début d'année, le projet d'Initiative d'excellence ou Idex leur passer sous le nez. Mis en place dans le cadre du Grand Emprunt, cet Idex vise à doter une poignée d'Universités en France de moyens leur permettant de lutter à armes égales avec leurs homologues étrangères. A la clef, 165 millions d'euros ! L'Université de Lyon/PRES vient de relancer sa candidature en y joignant cette fois un organisme commun rhônalpin de transfert de technologie (SATT) avec Grenoble qui pourrait faire pencher favorablement la balance.

lire la suite...
 
Plus d'un milliard d'euros seront investis : les deux projets rhônalpins d'IRT retenus dans le cadre du Grand Emprunt

La santé à Lyon et les nanotechnologies à Grenoble sont à la fête. Les deux projets rhônalpins d'Instituts de Recherche Technologique (IRT) viennent d'être retenus par le Grand Emprunt. Il s'agit de l'IRT Lyon Biotech, piloté par le pôle de compétitivité Lyon Biopôle et l'Institut Pasteur de Paris. Dédiée à l'infectiologie, cette structure qui vise 700 millions d'euros d'investissements devrait être soutenue à hauteur de 200 millions d'euros par l'Etat. Est également concerné l'IRT NanoElectronique grenoblois qui travaillera au développement de nouvelles applications des micro et nanotechnologies : il table,lui, sur un budget total de 460 millions d'euros.

lire la suite...
 
L'Institut de Recherche Technologique, LyonBio Tech : la touche finale qui pourrait faire la différence
Dominique Largeron

Dans la grande compétition mondiale en matière d'infectiologie, l'écosystème lyonnais de santé pourrait bénéficier d'un coup de pouce considérable si le dossier d'Institut de Recherche Technologique (IRT), déposé en février dernier, suite à un appel d'offres du Grand Emprunt avait le feu vert gouvernemental. Probable, vu le poids des acteurs impliqués (Danone, Sanofi-Aventis, l'Institut Mérieux et Pasteur Paris), mais il reste toujours une marge d'incertitude. Basé sur le principe du partenariat public/privé il pourrait faire travailler près d'un millier d'intervenants scientifiques et technologiques, générer 40 millions d'euros de revenus par an et créer 3 500 emplois.

lire la suite...
 
Lyonbiopôle : un développement de plus en plus créateur d'emplois
Dominique Largeron

Sida, H1N1, grippe aviaire, maladie de la vache folle, etc. : les maladies infectieuses font en permanence l'actualité, illustrant la grande fragilité de notre planète en ce domaine. Or, Lyonbiopôle, le plus important pôle de compétitivité de la région Rhône-Alpes avec Minalogic à Grenoble s'est justement donné pour tâche de « construire un bouclier sanitaire pour combattre les maladies infectieuses humaines et animales et les cancers viro-induits. » Cinq ans après se création, ce pôle ne cesse de se développer. Il a ouvert en 2009 un centre d'infectiologie, il prépare pour 2012 une plate-forme technologique et a présenté sa candidature dans le cadre du Grand Emprunt à la création d'un Institut de Recherche Technologique pesant plusieurs centaines de millions d'euros. Des projets qui s'annoncent assurément créateurs d'emplois.

lire la suite...
 
Le pôle de compétitivité Lyonbiopôle va donner naissance à une plate-forme d'innovation de 6 000 m2 à Gerland

Lyonbiopôle, pôle de compétitivité dédié aux maladies infectieuses et aux cancers, a lancé jeudi 2 septembre les travaux de construction d'une plateforme dédiée à l'hébergement de projets collaboratifs de Recherche&Développement afin de permettre la création de nouveaux produits de santé à usage préventif, thérapeutique ou diagnostique. Baptisée « acCInov », la nouvelle structure, extrêmement ambitieuse, devrait ouvrir ses portes en juin 2013. D'un coût de 18 millions d'euros, elle devrait bénéficier du Grand Emprunt.

lire la suite...
 
BIBLIOGRAPHIE : Les Pôles de Compétitivité et le Management de l'Innovation

Dans son ouvrage, Boualem Aliouat aborde la question de la gouvernance des pôles de compétitivité ...

lire la suite...
 
Grand Emprunt : Rhône-Alpes aux premières loges ?
Dominique Largeron

Parmi les nombreux décideurs auditionnés par la commission Rocard/Juppé sur le Grand Emprunt figure Jean Therme, un des personnages-clés de l'économie rhônapine. Il est le patron du...

lire la suite...
 
Pôles de compétitivité : la douche froide
Dominique Largeron

Depuis le lancement en 2005, des pôles de compétitivité, la région Rhône-Alpes qui en comptait treize dont deux mondiaux semblait bénie des dieux, irriguée par la manne étatique en matière de Recherche&Développement. Le dernier comité interministériel qui leur a été consacré, le 11 mai dernier, a pour la première fois, fait figure de douche froide. Contrairement à ce qui avait été espéré, voire annoncé, la région ne bénéficie pas du label Ecotech, contrairement à six autres nouveaux pôles. Seule est promue la collaboration inter-pôles. Enfin, le pôle de compétitivité  « Sporaltec », basé à St-Etienne, est, lui, carrément « délabellisé ».

lire la suite...


HAUT