Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

Université de Lyon PRES


Téléphone :
04 37 37 26 70
Super Secteur :
Universités
Site web :
www.universite-lyon.fr
Adresse :
37, rue du repos, Caserne Sergent Blandan, 69361 Lyon 7 CEDEX 07
Dirigeant :
Monsieur Michel Lussault
En activité

Actualités 

 
L'ambitieuse Fondation pour l'Université de Lyon présidée par Alain Mérieux

Originalité : elle est présidée par un chef d'entreprise et non des moindres, Alain Mérieux. La Fondation pour l'Université de Lyon vient de naître. C'est elle qui aura la charge de gérer tous les grands projets collectifs concernant les vingt-sept universités et Grandes Ecoles de Lyon et de Saint-Etienne, soit près de 70 millions d'euros par an pendant dix ans émanant du Grand Emprunt. Mais son ambition est aussi de servir de « think tank » afin de fixer un cap à cet ensemble, tout en lui assurant une visibilité internationale.

lire la suite...
 
Un chirurgien à la tête de l'Université Claude Bernard-Lyon I

François-Noël Gilly élu président de l'université Claude-Bernard Lyon-I, face à deux autres candidats, vient de prendre ses fonctions pour un mandat de quatre ans.

lire la suite...
 
« Only Lyon » repart en campagne avec 1,5 million d'euros, voire plus, si affinité...
Dominique Largeron

Créée en 2008, « Only Lyon » la déclinaison à l'international de la capitale des gones, lance une nouvelle campagne pour accroître encore sa notoriété. Pour percer dans le cadre de la grande concurrence entre métropoles, elle lance une opération d'image destinée à accentuer « la désirabilité de la ville » en mettant en avant sa diversité. Son coût-1,5 million d'euros- paraît faible au regard des budgets d'autres métropoles, mais la volonté affichée est de démultiplier cette somme avec l'appui des treize partenaires actuels, mais aussi des entreprises qui seront sollicitées. Objectif : une campagne à 5 ou 6 millions d'euros.

lire la suite...
 
Initiative d'excellence : L'Université de Lyon n'est pas en première classe, mais elle sera du voyage...
Dominique Largeron

Le Pôle universitaire de Lyon-Saint-Etienne (PRES) est au pied du mur. Après s’être vu refusé le tant convoité label Idex (Initiative d'excellence) la semaine précédente, il a eu lundi 20 février droit à une session de rattrapage à Paris en présence du ministre Laurent Wauquiez. Il a été convenu que Lyon pourra recevoir le label Idex d'ici trois ans au plus tard s'il met en œuvre de profondes réformes de sa gouvernance. En attendant, il recevra les sommes qui avaient été prévues en cas de labellisation, mais pendant trois ans seulement. Elle perdureront ensuite, sous réserve de l'obtention du précieux label.

lire la suite...
 
Initiative d'excellence : les raisons d'un échec

Cruel. L'Université de Lyon et de Saint-Etienne, tous établissements confondus, mais aussi celle de Grenoble, également candidate, viennent d'essuyer pour la seconde fois un cuisant échec en se voyant refuser le label Initiative d'excellence et les 165 millions d'euros qui l'accompagnait. Pourtant, en y ajoutant, avec Grenoble, un organisme innovant de transfert de technologie et une nouvelle gouvernance sous la forme d'un vaste front commun, les initiateurs de la candidature lyonnaise espéraient bien l'emporter. Le jury a  estimé que la candidature manquait de synergies entre ses nombreux acteurs et n'affichait pas une stratégie suffisamment convaincante. Mais peut-être y aura-t-il une ultime possibilité de rattrapage...

lire la suite...
 
Grand Emprunt : l'Université de Lyon repart à l'assaut de l'Initiative d'excellence
Dominique Largeron

A leur grand dépit, les Universités de Lyon et de Saint-Etienne, ainsi que les Grandes Ecoles réunies au sein du PRES avaient vu, en début d'année, le projet d'Initiative d'excellence ou Idex leur passer sous le nez. Mis en place dans le cadre du Grand Emprunt, cet Idex vise à doter une poignée d'Universités en France de moyens leur permettant de lutter à armes égales avec leurs homologues étrangères. A la clef, 165 millions d'euros ! L'Université de Lyon/PRES vient de relancer sa candidature en y joignant cette fois un organisme commun rhônalpin de transfert de technologie (SATT) avec Grenoble qui pourrait faire pencher favorablement la balance.

lire la suite...
 
INVITATION Les Smart Grid : le nouveau défi de l’énergie 21ème CleanTuesday Rhône-Alpes Lyon le 18 octobre 2011, à partir de 12h00
depuis Le mardi 18 octobre 2011

CleanTuesday vous invite à découvrir des acteurs de notre région qui s'investissent dans ce secteur. Retrouvez nous le 18 octobre à 12h00 à l’Université Jean Moulin Lyon 3. Vous y découvrirez des entreprises de ce secteur.

lire la suite...
 
Recalé à l'Idex : 1,22 milliard vont-ils passer sous le nez de l'Université de Lyon ?
Dominique Largeron

A la surprise générale, le PRES Université de Lyon a été recalé lors de la première phase de sélection des « Initiatives d'Excellence » (Idex) dans le cadre du Grand Emprunt. Seules les Universités de Bordeaux, Paris Sciences et Lettres et Strasbourg ont été désignées au premier tour par un jury international. Trois raisons pourraient expliquer ce ratage. Le fait que Lyon et Grenoble étaient concurrents sur cet appel d'offres, alors qu'une réunion des deux dossiers aurait offert une meilleure garantie ; la gouvernance future du projet jugée encore trop floue ; et les relations entre la recherche académique et les entreprises estimées encore trop faibles. Tout n'est pas perdu, il reste un second tour, mais ce sera difficile...

lire la suite...
 
Plus importante Conférence au monde : Lyon accueillera en avril 2012 le Davos du Web
Dominique Largeron

D'ici près de trois cents jours, Lyon sera dans le viseur de la planète Web. La capitale des Gaules accueillera WWW2012, le rendez-vous n° 1mondial des professionnels du Web, initié par les deux créateurs de la Toile qui se déploiera sur l'ensemble des salles, auditoriums et lieux d'exposition de la Cité internationale. Cette importante manifestation internationale sera accompagnée de W4A (Web for All), un congrès connexe qui réfléchira sur la démocratisation de la Toile et de CIUEN 2012, un colloque international sur l'Université à l'ère du Numérique. Le programme est en cours d'élaboration, tandis que les inscriptions sont ouvertes pour l'exposition où, sur 5 000 m2, seront notamment présents, Google, Yahoo et Facebook , mais aussi les entreprises Web nationales et régionales qui pourront bénéficier d'une belle caisse de résonance.

lire la suite...
 
L'Institut de Recherche Technologique, LyonBio Tech : la touche finale qui pourrait faire la différence
Dominique Largeron

Dans la grande compétition mondiale en matière d'infectiologie, l'écosystème lyonnais de santé pourrait bénéficier d'un coup de pouce considérable si le dossier d'Institut de Recherche Technologique (IRT), déposé en février dernier, suite à un appel d'offres du Grand Emprunt avait le feu vert gouvernemental. Probable, vu le poids des acteurs impliqués (Danone, Sanofi-Aventis, l'Institut Mérieux et Pasteur Paris), mais il reste toujours une marge d'incertitude. Basé sur le principe du partenariat public/privé il pourrait faire travailler près d'un millier d'intervenants scientifiques et technologiques, générer 40 millions d'euros de revenus par an et créer 3 500 emplois.

lire la suite...
 
Sur cent laboratoires d'excellence universitaire sélectionnés en France, seize sont rhônalpins
Dominique Largeron

Le nom des lauréats a été dévoilé le 25 mars dernier par le Premier ministre, François Fillon. Il s'agit de cent laboratoires d'excellence universitaire sélectionnés sur deux-cent quarante candidatures. La région Rhône-Alpes est bien dotée : elle s'octroie seize labos, Lyon et Grenoble étant à parité avec chacun huit labos d'excellence sélectionnés. Les programmes de recherche engagés sont très variés : de la biologie aux matériaux, en passant par les nanosciences ou les sciences de l'environnement, voire le langage. A la clef, près d'un milliard d'euros à se partager entre ces programmes de recherche ainsi placés sous les projecteurs.

lire la suite...
 
Grand Emprunt : 248 millions d'euros pour les neurosciences à Lyon ?
Dominique Largeron

Son budget s'élève à 248 millions d'euros dont 80 millions pourraient être mobilisés dans le cadre du Grand Emprunt. Baptisé Cesame, un projet ambitieux veut ouvrir les neurosciences, actuellement un des domaines les plus dynamiques de la recherche à la santé mentale et à la société. La demande est forte : une personne sur trois en Europe est frappé par une pathologie en lien avec le cerveau. Le dossier a été déposé au ministère. S'il obtient le feu vert (d'ici le printemps), le siège du futur Institut  Hospitalo-Universitaire portant le projet sera installé au sein d'un site de 100 ha actuellement développé à l'Est de Lyon et baptisé « Neurocampus ».

lire la suite...
 
Grand Emprunt : L'Université de Lyon espère une dotation en capital de 1,2 milliard d'euros
Dominique Largeron

La structure qui regroupe universités et grandes écoles de Lyon et de Saint-Etienne sollicite auprès du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche une dotation en capital qui lui permettrait, via les intérêts, de bénéficier de 410 millions sur dix ans. Une somme dévolue dans le cadre du Grand Emprunt qui serait gérée par une Fondation qui en regrouperait deux déjà existantes. L'objectif est de hisser cet ensemble d'enseignement et de recherche dans le top ten universitaire européen. La balle est désormais dans le camp de Valérie Pécresse.

lire la suite...
 
L'Université de Lyon compte sur le Grand Emprunt pour se hisser dans le top ten européen
Dominique Largeron

Le PRES Université de Lyon qui a déjà bénéficié de 750 millions d'euros du Plan Campus va répondre à la quasi-totalité des appels d'offres susceptibles de le concerner dans le cadre du Grand Emprunt. Son président, Michel Lussault table sur 2,5 milliards d'euros de dotations d'Etat. Avec de solides chances de les obtenir. L'objectif poursuivi est de permettre grâce à ces nouveaux subsides de hisser cette entité regroupant les trois universités lyonnaises, la stéphanoise Jean Monnet, ainsi que les Grandes Ecoles dans le top ten des universités européennes. Avec de surcroît, la volonté affichée de développer les passerelles avec les entreprises.

lire la suite...
 
L'IAE de Lyon lance la 1ère formation universitaire en coaching de Rhône-Alpes
Dominique Largeron

Pour répondre au développement du coaching, l'Institut d'Administration des Entreprises (IAE, Lyon 3) crée un diplôme universitaire qui se veut non seulement pragmatique, mais éthique et même critique du coaching, estimant que cette pratique peut se révéler fort utile, mais qu'on ne peut lui demander l'impossible. Un Diplôme délivré sur une année en formation continue à raison de 40 jours, soit 280 heures. Démarrage des cours : en septembre.

lire la suite...
 
Lyon : le futur Hôtel Dieu sera pluriel
Dominique Largeron

Le futur Hôtel Dieu reconverti ne sera en définitive pas uniquement consacré au luxe contrairement à ce que beaucoup craignaient. Certes, on trouvera sur les 35 000 m2 du site situé en centre-ville, une enseigne hôtelière luxueuse et prestigieuse, mais aussi le siège de l'Université de Lyon, mais encore un espace dévolu à la médecine préventive, ainsi qu'un regroupement des musées de la médecine actuellement dispersés à Lyon. Cinq équipes ont été choisies dans une « short list »pour mener la reconversion. La lauréate sera désignée en octobre 2010.

lire la suite...
 
Grand Emprunt : 110 millions de plus pour l'Université de Lyon ?
Dominique Largeron

Michel Lussault, le président du Pôle de Recherche et d'enseignement Supérieur (PRES) est en négociation avec le gouvernement pour bénéficier de 110 millions d'euros dans le cadre du Grand Emprunt afin de muscler le dispositif d'incubation/transfert de technologie à Lyon et Saint-Etienne. Avec à la clef une meilleure mutualisation entre l'incubateur Crealys et Lyon Sciences Transfert qui permettrait de ne pas mettre seulement sur orbite de petites start-up, mais aussi de futures grosses PME innovantes. Le dossier sera déposé cet été pour une réponse à l'automne, mais Lyon a de bonnes chances d'être sélectionné.

lire la suite...


HAUT