Pays à bas coûts

Pays à bas coûts = ; Länder mit niedrigen Kosten ; Low cost countries = LCC : et parfois Leading compétitives countries (Par opposition HCC = High Cost Countries) ;

Des entreprises présentes dans ces pays proposent de plus en plus souvent des produits ou des prestations à des prix très attractifs le plus souvent du fait de contraintes réglementaires moins contraignantes que les pays développés et surtout pour des coûts salariaux moindres.

Idées reçues :

- Il faut savoir que bon nombre de ces fournisseurs ne sont autres que des entreprises des pays développés qui se sont installés dans ces LCC soit faute de pouvoir continuer leur activité dans leur pays d'origine soit par opportunité. Très souvent ces mêmes entreprises ont réussi leur installation délocalisée grâce à des financements publics des pays d'origine et/ou de destination. (Voir aides) et donc à bon compte !

- Les occidentaux ne voient souvent que leurs craintes, de travailler avec certains pays, qui seraient justifiées par des pratiques malhonnètes (Argent sale, contrefaçon, etc.) Comme le décrivent de nombreux ouvrages ces pratiques ont souvent été initiées au profit d'entités de pays à la pointe des performances économiques et technologiques.

Beaucoup de dirigeants de PME, notamment asiatiques, ont également des craintes de travailler avec des pays dits développés. Car les motivations de ces dernières ne sont pas altruistes mais dictées par le seul profit lié aux seuls prix d'achat sans garantie de collaboration constructive et de pérennité des relations. Un autre acteur ou pays offrant mieux et le client abandonne sont fournisseur !

- Les risques de délocalisation existent et sont nombreux. Certains en sont revenus y compris pour des questions de coûts donc attention aux idées reçues.

Que l'on soit pour ou contre les choix d'achat aux pays à bas coûts ou de délocalisation, ils permettent néanmoins à de nombreuses activités de se pérenniser, diversifier, développer pour le bien de tous et participent à l'essor de nombreux pays qui donneront naissance à des millions de nouveaux consommateurs. D'autre part pour pourvoir lutter contre cette nouvelle concurrence liée à la mondialisation les pays développés sont obligés d'innover davantage et dans un cadre de plus en plus exigeant du fait de la pression des « nouveaux ou alter consommateurs » ces 2 phénomènes favorise les évolutions y compris industrielles dans le cadre notamment du « Développement durable » et de la « R&D »

Souvent pour des questions non seulement de langue mais surtout de culture (y compris commerciale) et aussi de réseaux relationnels il est primordial de bénéficier de partenaires locaux, mais issus du milieu, qu'il soit décisionnel (Ex : Politique) ou professionnel (Ex : Corporatisme)

Par ailleurs, pour réussir à conduire ce type de changement que sont les opérations internationales, il faut investir beaucoup et durablement pour maintenir une délocalisation et l'externalisation ne relève pas des projets que l'on peut stopper et à plus forte raison annuler du jour au lendemain tant pour des questions techniques, de coûts de revient, que de clauses contractuelles. D'autant que les lois appliquées dans les pays concernés par les parties prenantes sont souvent très différentes. (Voir : Droits et externalisation)

Enfin il faut aussi savoir investir à bon escient dans l'organisations de son service achat pour non seulement sélectionner les fournisseurs et donc les produits les plus appropriés à la politique commerciale de l'entreprise, mais aussi pour mettre en place les moyens et outils de gestion (Voir : qui eux s'ils sont bien pensés permettront réllement de réduire non seulement les coûts d'achat mais surtout de gestion.

Pour apprécier de nombreux éléments des enjeux de la gouvernance d'entreprises il faut se référer à plusieurs termes du lexique et aussi consulter les liens vers les ref. bibliographiques, les conférences et solutions professionnelles.

Voir aussi

Etalonnage ; Modèles d'analyse de portefeuille ; Domaine d'Activité Stratégique ; Veille ; Intelligence économique ; Segment ; Score d'appétence ; Approvisionnements ; Gestion de la chaîne des approvisionnements (SCM) ; Système de modélisation de la chaîne d'approvisionnement (Scor) ; Aptitudes ; Entrepôt de données ; EDI ; Externalisation ; Décisionnel ; Management de projets ; Management de contrats ; Droit(s) ; Offshore ;

Figure dans les rubriques
Management
Glossaire alphabétique


HAUT