Part Dieu

Part Dieu

Le quartier de la Part-Dieu, situé dans le 3° arrondissement de Lyon (69003), est considéré comme le deuxième centre ville de Lyon après la Presqu'île. Ce quartier est le deuxième quartier d'affaires de France après La Défense.

Situé sur la rive gauche du Rhône et facilement repérable de loin grâce à la tour du Crédit Lyonnais, dite « le crayon » à cause de sa forme pointue, qui culmine à 142 m face à la Basilique de Fourvière.

C'est un quartier qui a vu l'essentiel de ses aménagements modernes conduit à partir des années 1960 après la cession à la ville de terrains militaires qui abritaient une caserne de Cuirassiers. Plus loin dans le temps, le site était occupé par des terrains insalubres et le nom de « part-dieu » date du Moyen Âge signifiant alors « propriété de Dieu ». L'urbanisation du quartier date du XIXème siècle à l'époque du rattachement de la commune de La Guillotière à celle de Lyon.

Parmi les édifices venus enrichir le patrimoine architectural du quartier dans sa partie ouest citons l'auditorium de Lyon Maurice Ravel. Situé à proximité de la tour du Crédit Lyonnais, c'est une construction datant de 1975, due aux architectes Charles Delfante et Henry Pottier. Edifice de béton en forme de coquille Saint-Jacques c'est à la fois une curiosité architecturale qui peut surprendre mais aussi le centre d'une intense activité musicale autour de l'Orchestre National de Lyon et de son directeur actuel Jun Märkl.

Proches également, les Halles de Lyon Paul Bocuse, sont aujourd'hui le haut lieu de la gastronomie lyonnaise grâce à ses commerçants et artisans qui attirent les gourmands autour de la passion de l'excellence dans ce domaine.

Quittant la rue Garibaldi qui borne à l'ouest ce quartier nous nous dirigerons, à l'est, vers la gare de la Part-Dieu après avoir découvert des lieux de rassemblement des lyonnais et des habitants de la région : le Centre Commercial de la Part-Dieu, l'un des plus grands de France, la Bibliothèque Municipale.

La « Part-Dieu » est aussi le nom de cette gare TGV construite en 1978 et qui a remplacé la gare voisine des Brotteaux et d'une certaine manière, partiellement, la gare de Perrache qui manquait de dégagements pour assurer les trafics en pleine croissance depuis l'ouverture de la ligne TGV Paris-Lyon en 1981. La présence de cette gare n'a pas été le moindre atout pour ce quartier qui est devenu un centre d'affaires qui concentre 500 000m² de bureaux, 20 000 emplois, 1 000 chambres d'hôtels et de nombreux services.

Vous qui êtes hébergés dans ce quartier, touristes ou hommes d'affaires, vous ne manquerez pas de remarquer, à proximité immédiate du centre commercial et en face de la gare, la tour en construction dont la livraison est prévue en 2009. Il s'agit de la Tour Oxygène, haute de 115 mètres et qui est destinée pour partie à un ensemble commercial et pour partie à des bureaux. Conçue par le cabinet Arte Charpentier, les parties déjà construites permettent de juger de l'originalité architecturale de cet édifice.

Figure dans les rubriques
Glossaire alphabétique
Lyon


HAUT