Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces

ASOLUTION CIANEO

2 279 % en cinq ans !  Bruno Bonnell et Denis Guyennot, champions rhônalpins de la croissance avec Robopolis  

Les créateurs de la société lyonnaise Robopolis ont reçu le prix Deloitte Technology Fast,  concours de beauté des plus belles croissances rentables. Elle et les quatre autres lauréats affichent des progressions à donner le vertige.

2 279 % en cinq ans !  Bruno Bonnell et Denis Guyennot, champions rhônalpins de la croissance avec Robopolis  

Le Prix Deloitte Technology Fast 50, qui a pour but de promouvoir les entreprises qui démontrent leur capacité à se développer à un rythme soutenu et durable, dans un environnement en mutation permanente, a cette année mis en concurrence cinquante-et-une entreprise des régions Rhône-Alpes et Auvergne.

 C'est une entreprise d'un nouveau secteur, la robotique, Robopolis, qui a été hissée par le jury sur la plus haute marche du podium. Elle affiche une croissance, de surcroît rentable de 2 279 % sur cinq ans ! C'est son Pdg, Denis Guyennot, qui a reçu le prix, Bruno Bonnell, Directeur général et créateur de l'entreprise ayant eu la douleur de perdre son fils la veille de la remise de ce prix.

 Née à Villeurbanne, Robopolis est, après le rachat des deux plus grosses entreprises allemandes et espagnoles du secteur, devenue le leader européen du conseil, de la distribution et du service de produits de robotique de service : robots à usages domestiques, éducatifs, ludiques, de sécurité et d’assistance à la personne.

La société représente en exclusivité les plus grands constructeurs internationaux de produits robotiques et les distribue auprès de plus de 2 500 points de vente. Elle va distribuer pour les fêtes de fin d'année, le premier animal domestique robot distribué sur le marché français sur une large échelle, Pléo, le petit dinosaure, importé de Chine, mais doté d'un logiciel de programmation intuitive : tout de même 400 euros à l'achat.

L'entreprise lyonnaise emploie aujourd’hui cinquante-deux personnes, : elle est présente en France, en Espagne et en Allemagne/Autriche mais également à Séoul en Corée. Objectif à moyen terme : de 80 à 100 millions d'euros de chiffre d'affaires.

 Les autres lauréats

Alain Ricaud, Stéphane Leroux et Philippe Laurito, Christian Sainz et Thierry Rota, les responsables de quatre autres sociétés ont été également distingués lors de la remise des prix du Technology Fast50.

  Alain Ricaud, Pdg de Cythelia : 1 164 % de croissance

 Fondé en 1994 à Montagnole en Savoie par Alain Ricaud, la société Cythelia a reçu le 2ème prix Technology Fast.

Cette société de treize personnes issue des « greentech » est un bureau d’expertise et de conseil spécialisé dans le solaire photovoltaïque, le bilan carbone et le bilan énergétique du bâtiment, la formation (formation photovoltaïque, formation BBC et formation thermographie infrarouge). Une de ses plus grandes réussites : elle a mis au point un logiciel de prévision de la puissance photovoltaïque, vendu dans le monde entier.

Christian Sainz, dAsolution : 1 143 %  

 Créée en janvier 2006 à Lyon par Christian Sainz, la société Asolution (19 salariés pour 635 000 euros de chiffre d'affaires) qui a reçu le 3ème prix Technologies Fast50, connaît une forte croissance : 1 143 % sur cinq ans.

Avec 1 200 clients actuellement, essentiellement des TPE (Très Petites Entreprises), cette entreprise a pour ambition de devenir un acteur majeur sur le marché de la création de sites Internet, en apportant un accompagnement et un suivi sur mesure, et ce, à des prix attractifs. Elle a en effet développé un système d'automatisation des sites Web, permettant d'en réduire le coût.

 Prix Oséo : Stéphane Leroux et Philippe Laurito de Spineway

Spineway a été créée en 2005 à Bron par Stéphane Leroux et Philippe Laurito. Elle emploie vingt salariés pour un chiffre d'affaires de 2,7 millions d'euros. Après plus de quinze ans d’activité dans le domaine de la chirurgie orthopédique/rachis, cette entreprise travaille vise à améliorer et à créer de nouveaux implants et instruments. S'autofinançant depuis sa création il y a six ans, grâce à la commercialisation d'une gamme de produits, elle devrait prochainement ouvrir son capital à l'occasion de son premier tour de table.

S’impliquant dans les progrès à apporter à la thérapeutique rachidienne, Spineway dépose chaque année plusieurs brevets. La société travaille à 90 % pour l'export.

 Prix NYSE Euronext : Thierry Rota de Tekka

 Fondée par Thierry Rota en 2000 à Brignais dans le Rhône, Tekka (120 salariés et 15 millions d'euros de chiffre d'affaires) conçoit, fabrique et commercialise des dispositifs médicaux innovants destinés à la chirurgie cranio-maxillo-faciale, à l’orthodontie et à l’implantologie dentaire. Réalisant une croissance de 260 %, la société s'est rapidement imposée comme le n°1 de la chirurgie cranio-maxillo-faciale et le n°2 des implants dentaires en volume en France en seulement cinq ans. L'entreprise est la seule des lauréats à être cotée sur le marché Alternext de NYSE Euronext Paris (depuis le 14 février 2011).

Le palmarès national sera dévoilé au Palais Brongniart à Paris, le 17 novembre. Robopolis y figuera peut-être...

Publiée le 14 nov. 2011 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 14 nov. 2011
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants
ASOLUTION CIANEO
CYTHELIA
DELOITTE FINANCE
ROBOPOLIS
TEKKA
Prix Trophée Récompense


HAUT