Chargé de diriger ses 8 900 agents : Olivier Nys nouveau directeur général des services de la Métropole de Lyon

Le choix de la promotion interne. Gérard Collomb a choisi un des cadres en place, en l'occurrence le directeur général adjoint des services pour assurer la fonction de DGS (directeur général des services). Il a en charge la gestion des 8 900 agents de la Métropole lyonnaise : un chiffre similaire à celui des personnels de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes : 9 000 !

Chargé de diriger ses 8 900 agents : Olivier Nys  nouveau directeur général des services de la Métropole de LyonOlivier Nys ( Photo Métropole de Lyon / Emma Arbogast)

Il fallait que le nouveau patron des fonctionnaires de la Métropole lyonnaise, fruit de la fusion du Grand Lyon et des personnels de l'ex-Conseil général du Rhône, soit doté d'une solide expérience.

 Gérard Collomb, président de la Métropole a pour ce faire, porter son choix sur Olivier Nys.

 Agé de 49 ans, et originaire du Sud de la France, ce dernier (maîtrise en droit, Science po et IAE Aix en Provence) bourlingue depuis vingt-cinq ans au sein de directions des collectivités locales, d’abord dans le secteur privé en tant que consultant et banquier (au sein du cabinet Michel Klopfer, Finance Active, Caisse d’Épargne Rhône‐Alpes) ; et depuis une quinzaine d’années comme dirigeant territorial.

 En 2002, il est nommé directeur général adjoint de la Ville de Lyon en charge notamment des finances, des achats, du contrôle de gestion, des systèmes d’information, poste qu’il quitte en 2009, pour devenir directeur général des services de la ville et de l’agglomération de Reims, jusqu’à l’été 2014.

 Il connaît donc fort bien le poste.

 De retour à Lyon, il exerce à nouveau comme directeur général adjoint de la Ville, cette fois‐ci en charge de l’enfance, de l’éducation, des sports et de la jeunesse, du social et du développement territorial.

 Gérard Collomb, Président de la Métropole, décide donc, un an après, de lui confier la direction des services de la nouvelle Métropole.

 La feuille de route, telle que la fixe Gérard Collomb : « La Métropole de Lyon est volontiers érigée en exemple institutionnel. C’est l’un des rares projets de fusion d’une telle envergure et sa réussite jusqu’ici doit beaucoup à l’engagement de ses 8 900 agents. Pour autant, il nous reste des étapes à franchir : nous devons fortifier une culture commune au sein de la Métropole, œuvrer pour que chaque agent puisse apporter sa pierre à l’édifice, et à la fois, continuer à assurer un service public de qualité et conforter notre ambition de second territoire urbain français »

Publiée le 06 févr. 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT