Jacques Champagne de Labriolle : nomination d'un conseiller diplomatique auprès du préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Le préfet de région a désormais à ses côtés un conseiller diplomatique, ancien ambassadeur en Tanzanie, dont la fonction qui joue sur une vaste palette touche aussi les liens économiques de la région à l'international qu'à la coopération décentralisée et l'immigration irrégulière.

Jacques Champagne de Labriolle : nomination d'un conseiller diplomatique auprès du préfet de la région Auvergne-Rhône-AlpesJacques Champagne de Labriolle (photo DR)

Auvergne-Rhône-Alpes a en quelque sorte son « ministre des affaires étrangères régional ».

Le mardi 7 juin, Jacques Champagne de Labriolle a pris ses fonctions de nouveau conseiller diplomatique du préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Michel Delpuech.

Un poste récemment créé suite à un accord de coopération entre le ministère des affaires étrangères et le ministère de l'Intérieur.

Ce diplomate est destiné à apporter au préfet « tout l'appui nécessaire dans l'exercice de ses missions et d'assurer le lien avec les territoires en apportant l'information et le soutien du réseau du Quai d'Orsay à l'étranger. »

Ce conseiller diplomatique traite ainsi d'un vaste domaine : du développement international de la région, notamment sur la plan économique et de la coopération décentralisée ou transfrontalière, jusqu'à la circulation des personnes et la lutte contre l'immigration irrégulière.

 Le nouveau conseiller diplomatique régional a occupé divers postes diplomatiques dans des pays du Golfe Persique et en Afrique, et a aussi été diplomate auprès du Département d'Etat américain.

 Ancien conseiller auprès du ministre des Affaires étrangères, puis membre de la cellule diplomatique de l'Elysée de 2002 à 2005, Jacques Champagne de Labriolle a également été ambassadeur de France en Tanzanie de 2007 à 2011.

Publiée le 12 juin 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT