Le transfert du jeune espoir le plus cher de toute l'histoire du foot, pourrait rapporter 12 millions d'euros à l'OL

Le transfert du jeune espoir le plus cher de toute l'histoire du foot, pourrait rapporter 12 millions d'euros à l'OLAnthony Martial

Jean-Michel Aulas, le patron de l'Olympique Lyonnais a appris, lundi 31 août, avec un large sourire le transfert le plus fou du dernier mercato dont le club anglais de Manchester United est à l'origine : celui concernant le jeune espoir de Monaco, inconnu du public anglais, Anthony Martial, 19 ans, pour une somme qui avoisinerait les 79 millions d'euros.

Pourquoi ce sourire du patron de l'OL qui en est parfois avare : tout simplement parce que ce joueur est issu du centre de formation de l'OL ; l'un des meilleurs, sinon le meilleur de France.

Or, dans ce cas précis, lors d'un tel transfert, le Club formateur bénéficie par contrat d'un intéressement à la revente et d'une indemnité de formation, soit une somme fort bienvenue qui devrait tomber dans les caisses de l'OL située entre 10 et 12 millions d'euros.

Anthony Martial avait été « acheté » à Lyon il y a deux ans pour 5 millions d'euros. Si le niveau du transfert est confirmé, le bénéfice pour Lyon s'afficherait ainsi dans une fourchette située entre 15 et 17 millions d'euros !

Pourquoi une telle somme pour ce jeune espoir qui n'a marqué que onze buts dans le championnat français ?

Ce transfert record serait, selon certains spécialistes du ballon rond, le signe d’une transformation du marché du football : “Désormais, à la fin de la période des transferts, la tendance est d’acheter les joueurs un peu comme des actions, en anticipant leurs performances futures et en les prenant en compte dans le prix d’achat.”

L'économie du sport se confond de plus en plus avec l'économie tout court...



Publiée le 01 sept. 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT