Patrick Bertrand et Patrick Bataillard rejoignent le conseil de surveillance du promoteur immobilier lyonnais, Alila

Patrick Bertrand et Patrick Bataillard rejoignent le conseil de Surveillance d’Alila, créé et dirigé par Hervé Legros, le promoteur immobilier le plus en vue actuellement à Lyon car il connaît une belle réussite sur un créneau inattendu : celui du logement social conventionné et intermédiaire. Les deux nouveaux membres auront pour objectif de « pour soutenir le fort développement du Groupe et accompagner sa stratégie ».

Patrick Bertrand et Patrick Bataillard rejoignent le conseil de surveillance du promoteur immobilier lyonnais, AlilaPatrick Bertrand et Patrick Bataillard

« Alila » est un promoteur lyonnais qui a une spécificité : il n'œuvre que dans le domaine de l'habitat social et celui du logement intermédiaire (situé entre l'acession à la propriété et l'habitat social).

  Les immeubles ou les maisons qu'il construit sont ensuite vendus aux grands organismes d'HLM qui ont ensuite pour rôle de les gérer.

 Un créneau que son dirigeant, Hervé Legros, une sorte d'OVNI dans ce métier de la promotion immobilière a défriché. Armé d'un CAP de plomberie, il a depuis 2008, édifié son groupe pas à pas, réinvestissant en permanence dans sa société.

 Il consolide donc ses fondations en faisant appel à des poids lourds de l'économie régionale, appelant ainsi à son conseil de surveillance Patrick Bertrand, ancien directeur général de Cegid et Patrick Bataillard, ex-Dentressangle, désormais directeur général Finances d'Edenred.

 Diplômé de l’Institut Politiques de Paris et titulaire d’une licence en Droit, Patrick Bertrand a assuré pendant 15 ans (2002-2017), les fonctions de Directeur Général de Cegid Group.

 Un groupe qu'il a quitté pour devenir le General Manager « Opérations » de ICMI, le Family office de Jean-Michel Aulas.

 Très engagé sur toutes les questions relatives au développement du Numérique, Patrick Bertrand est cofondateur, et en a été le Président de 2007 à 2012, de l’AFDEL (Association Française des Editeurs de Logiciels et de Services Internet), devenue TECH in France.

 Il est également encore pour un an, président de Lyon French Tech.

 Investisseur en "capital-risque" à titre personnel, il est co-fondateur et membre du groupe de Business Angels « Seed4Soft ».

 Patrick Bertrand est par ailleurs membre du Conseil d’Administration et du Comité d’Audit d’OL Groupe, et du Conseil de Surveillance de la société Martin-Belaysoud.

 Pourquoi Patrick Bertrand entre-t-il au conseil de surveillance d'Alila ? « Alila est une entreprise dynamique qui apporte la preuve qu’il est possible, malgré un marché contraint, d’offrir à tous des logements de haute qualité. Son modèle se distingue notamment par sa capacité à développer une activité rentable avec une approche originale. C’est une belle aventure entrepreneuriale à laquelle je suis heureux de pouvoir contribuer », assure-t-il.

 Un autre poids lourd de l'économie régionale entre au conseil de surveillance d'Alila : Patrick Bataillard.

 Cet ancien élève d'EMLyon a débuté sa carrière en tant qu’auditeur et consultant chez Ernst et Young. En 1990, il devient Directeur du Contrôle de gestion de CCMC (devenue CCMX), puis intègre, quatre ans plus tard, CDR-Entreprises (ex Altus Finance), en tant que Responsable consolidation / reporting. Directeur Administratif et Financier des filiales informatiques françaises du groupe de télécommunications AT&T entre 1996 et 1998, il intègre ensuite le Groupe Norbert Dentressangle, au poste de Directeur Financier. Un poste qu’il a occupé pendant dix-sept ans.

 Depuis décembre 2015 Patrick Bataillard est Directeur général Finances d’Edenred.

 « C’est avec fierté que je contribuerai au développement et à la structuration d’Alila, et ce d’autant plus que je suis particulièrement sensible à l’objectif de transformer l’habitat social en un lieu convivial et confortable », a-t-il assuré lors de sa nomination.

Publiée le 03 juil. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT