Un Lyonnais à la tête de Takeda, premier groupe pharmaceutique japonais

Le Lyonnais Christophe Weber, 47 ans, qui a fait ses études à l'université de Lyon et qui était jusqu'ici président de la division vaccins du groupe britannique GSK, a été nommé directeur de l'exploitation du groupe pharmaceutique japonais Takeda, n°1 au Japon et 15e mondial. Il deviendra Pdg en juin 2014. Il a débuté sa carrière chez Rhône-Poulenc.

Un Lyonnais à la tête de Takeda, premier groupe pharmaceutique japonais

 Dans un pays où à l'instar de Carlos Ghosn, les dirigeants étrangers se comptent sur les doigts d'une main, c'est un Lyonnais qui a effectué ses études dans la capitale des Gaules qui sera bientôt à la tête de Takeda, le premier groupe pharmaceutique nippon.

 La direction de Takeda a annoncé le samedi 30 novembre qu'elle allait proposer la nomination de Christophe Weber, cadre de GlaxoSmithKline (GSK), comme prochain Pdg. C'est un fait très rare pour une entreprise japonaise de premier plan.

 Christophe Weber rejoindra Takeda en tant que directeur de l'exploitation d'ici avril 2014 et sa candidature à la présidence sera soumise à l'approbation de l'assemblée générale des actionnaires en juin, a précisé Takeda dans un communiqué. "Nous comptons beaucoup sur Monsieur Weber pour améliorer et accélérer la mise en oeuvre de la stratégie mondiale de Takeda", a déclaré dans un communiqué, l'actuel Pdg du groupe, Yasuchika Hasegawa.

 D'origine lyonnaise, docteur en pharmacie et titulaire d’un Master en finance de l’université de Lyon, Christophe Weber a fait l’essentiel de sa carrière à l’étranger, d’abord chez Rhône-Poulenc, en Australie ; puis chez GlaxoSmithKline, à partir de 1993, au Royaume-Uni, en Suisse et en Asie.

 Directeur France de GSK de 2003 à 2008, il fut également le directeur régional de GSK pour la région Asie-Pacifique.

 Un challenge d'ampleur

 Le challenge proposé à Christophe Weber est d'ampleur. Il devra faire de Takeda, groupe insuffisamment développé hors des frontières nippones, une société aussi internationale que les plus grands noms de la pharmacie et de la biotechnologie en Europe et aux Etats-Unis.

 C'est en route : Takeda a racheté en 2011 son grand rival suisse, Nycomed pour 14 milliards de dollars et, plus récemment, l’Américain Millennium Pharmaceuticals.

Publiée le 04 déc. 2013 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants
Japon
Santé, médico-social, bien être

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT