Une ingénieure, Sophie Commereuc, à la tête de l'Alliance des Grandes Ecoles d'Auvergne-Rhône-Alpes

Une ingénieure, Sophie Commereuc, à la tête de l'Alliance des Grandes Ecoles d'Auvergne-Rhône-AlpesSophie Commereuc

C'est la première fois que cette association élit une femme depuis sa création dans les années 70 : Sophie Commereuc, directrice de l’école d’ingénieur Sigma Clermont, vient d'être portée à la tête de l’Alliance des Grandes Ecoles Auvergne-Rhône-Alpes (Agera).

Elle succède à Jean-Baptiste Lesort, directeur de l'Ecole nationale des travaux publics de l'Etat (ENTPE).

Sophie Commereuc est ingénieure diplômée de l'Ecole nationale supérieure de chimie de Clermont-Ferrand (ENSCCF) et titulaire d'un doctorat de l'Université Claude-Bernard à Lyon.

Elle débute sa carrière en R&D dans l'industrie, se tourne ensuite vers l'enseignement supérieur et la recherche et est nommée professeur des universités en 2001.

Elle prend la direction de l'ENSCCF, son ancienne école, en 2007, et supervise la fusion avec l'Institut français de mécanique avancée qui donne naissance à Sigma Clermont en 2016.

Décrite comme une "femme de réseaux", Sophie Commereuc multiplie les responsabilités : elle est aussi vice-présidente de la Fédération Gay-Lussac, vice-présidente de l'association d'établissements Université Clermont Auvergne et Associés et engagée à la Conférence des Grandes Ecoles (CGE).

L'Agera est un réseau d'établissements d'enseignement supérieur en Auvergne-Rhône-Alpes qui compte 42 grandes écoles de la région, représentant 35 000 étudiants, soit près de 12 % de la population étudiante d'Auvergne-Rhône-Alpes.

De par sa taille, l’Agera constitue la première  conférence régionale d’Ecoles en France.





Publiée le 26 juin 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT