Produits & Services
Location de salle de séminaire inédite, les hippodromes, Lyon  Anticipez vos locations de salles de séminaires aux hippodromes de Lyon avec Le Carré OvaleSoirée d'entreprise, dîner spectacle chez Voulez-Vous Grand Lyon Créez une soirée d’entreprise inoubliable Location salle de prestige originale, les hippodromes de LyonVivez votre soirée de fin d’année en grand format aux Hippodromes de Lyon [location de salle de prestige]Cours d'anglais pour enfants de 5 à 12 ans, ateliers ludiquesApprenez l'anglais à vos enfants dès le plus jeune âge en s'amusantSéchoirs industriels sur-mesures, conception et réalisationZéphytec conçoit et installe des déshydrateurs alimentaires professionnels sur mesureSéchoirs aromatiques industriels pour fruits et légumes Gamme ZTR de Zéphytec, des solutions industrielles pour le séchage de fruits et légumes par re-circulation d’air déshydratéFormation prélèvement à la source, préparer dirigeants et salariésAnticipez le prélèvement à la source avec les formations SSIGNDéshydrateur alimentaire industriel, séchoir à fruits et légumesSolutions industrielles de séchage de fruits et légumes : la gamme de séchoirs CSA ZéphytecParking aéroport de Lyon - abonnements pros pour parking privés#BonneRésolution : je m’abonne à une solution pro de parking pour Lyon Saint ExuperyLa nouvelle réglementation des locations saisonnières à Lyon en 5 pointsLa nouvelle réglementation sur les locations saisonnières à Lyon - Enjeux et solutions en 5 pointsJeux de réalité virtuelle pour particuliers et entreprises, aux portes de LyonDestination VR met la réalité virtuelle à la portée du particulier comme des entreprisesAssurance de prêt pour investissement locatif, audit, conseil, aideTout savoir sur l'assurance de prêt immobilier pour du locatifFournitures de bureaux à petits prix - la Gamme Q-Connect CBI DiffusionNe dépensez plus des fortunes en fournitures de bureaux avec Q-Connect chez CBI DiffusionService d'aide aux repas pour personnes âgées, séniors, maintenir à domicileMaintien ADOM propose le service d'aide à la prise des repas pour personnes âgéesService de fruits en entreprise - livraison de corbeilles 4 saisonsAvec les Vergers de Gally, adoptez la pause fruit au travailSalles de réunion thématique Garage Vintage, séminaires, réunions Pour vos séminaires d'entreprises : les salles de réunion thématisées Diabolo !Réponse appels d'offres, conseil, accompagnement des PMEDM Partner répond aux appels d’offres pour les entreprises et les remportent !Echantillons gratuits de croquettes pour chien - faites lui goûter Kalina ! Bien choisir ses croquettes pour chien, et si vous lui faisiez goûter avant d'acheter ?Essai de croquettes pour chats, échantillon gratuit, livraison à domicile Lyon - IsèreLe meilleur de la croquette pour chats est signé Ninette Croquette [Essai gratuit]Dépannage fournitures bureau pour entreprises, services et livraison expressSOS dépannage fournitures de bureaux : CBI Diffusion livre les entreprises en express

La nouvelle donne italienne bien partie pour faire dérailler le Lyon-Turin..?

Dominique Largeron

Si l'arrivée au pouvoir en Italie des partis dits antisystème est une très mauvaise nouvelle pour l'Europe, elle l'est aussi pour le projet de ligne ferroviaire Lyon-Turin qui n'avait pas besoin d'un nouvel épisode d'immaturité politique pour voir son avenir s'assombrir.

La nouvelle donne italienne bien partie pour faire dérailler le Lyon-Turin..?

Ça ne date pas d'aujourd'hui : le parti anti-tout, le très populiste Mouvement Cinq Etoiles que certains politologues classent à gauche, s'affiche depuis longtemps, en réalité depuis sa création, contre la ligne Lyon-Turin.

Le problème est que ce parti en train d'arriver au pouvoir amène sur ce même terrain la Ligue, à l'opposition moins tranché sur ce sujet : le tunnel débouche et est destiné à irriguer le Nord de l'Italie, son fief politique.

Luigi Di Maio, le chef de file du Mouvement Cinq Etoiles a même annoncé qu'il entend signifier à Paris que cette ligne ferroviaire « ne sert à rien » !

Il l'a redit samedi dernier, lorsque plusieurs milliers de personnes, dont des militants du Mouvement Cinq Etoiles ont manifesté dans la Vallée de Suze, au débouché italien, à proximité de Turin, contre ce projet de 8,6 milliards d’euros financé à environ 40 % par l’UE.

Dans leur «contrat de gouvernement» qui a été présenté officiellement lundi, les chefs du Mouvement 5 Etoiles et de la Ligue, classée, elle, à l'extrême droite de l'échiquier politique, s’engagent à « suspendre les travaux d’exécution » de la ligne ferroviaire et à « rediscuter intégralement le projet ».

« La pierre tombale d'un projet inutile »

Les propos à l'égard de la ligne Lyon-Turin sont violents : le Mouvement 5 Etoiles a enfoncé samedi le clou sur son blog en jugeant que le contrat du Lyon-Turin signé entre la France et l'Italie était « la pierre tombale d’un projet inutile et profondément néfaste pour le pays » ; tout en dénonçant « le lobby du ciment ». Rien de moins !

C'est peu de dire que cette annonce commune du parti populiste de gauche et du parti d'extrême droite a jeté la stupeur du côté des promoteurs français du tunnel, à commencer par La Transalpine.

« La coalition populiste/extrême droite s'est fait élire pour stopper le gaspillage d'argent public. Sa première décision ? Gaspiller plus de 2 milliards d'euros en envisageant de stopper le Lyon-Turin », a ainsi réagi, avec une certaine ironie teinté de craintes, la Transalpine Lyon-Turin sur Twitter.

Cett nouvelle donne italienne tombe d'autant plus mal que aussi du côté français, l'enthousiasme a été aussi douché ces derniers mois.

Les voies d'accès au tunnel remises en cause

En effet, si la convention relative à la réalisation et au financement des travaux définitifs de la construction des ouvrages de la section internationale a bien été signée le 18 mai, il n'en va pas de même pour les voies d'accès au tunnel. Ce qui fait hurler les thuriféraires du Lyon-Turin, ainsi que les acteurs économiques et politiques locaux.

Désireuses d'économiser les deniers de l'Etat, la ministre des transports, Elisabeth Borne a en effet expliqué que « les lignes actuelles avaient par le passé supporté un trafic jusqu'à trois fois supérieur au trafic actuel ». Et que donc, « il est préférable d'attendre avant de parler d'éventuels accès supplémentaires. »

Une annonce en ligne d'ailleurs avec la position du Comité d'Orientation des Infrastructures qui avait recommandé en février de repousser l'aménagement des accès au-delà de... 2038 !

« La réalité c'est que ces accès coûtent dix milliards d'euros, le gouvernement n'a pas cette somme », avait alors commenté Xavier Dullin, le président LR du Grand Chambéry, mettant les pieds dans le plat.

Bref, de quelque côté que l'on se tourne, le Lyon-Turin pour lequel beaucoup d'argent a déjà été engagé, ne semble plus malheureusement avoir qu'un avenir en pointillé.

L'abandonner serait pourtant une erreur fatale. Pour l'environnement, pour l'économie, pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, pour l'Europe...



Publiée le 21 mai 2018 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'édito de la semaine

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT