Produits & Services
Téléassistance à domicile pour personnes âgées avec Maintien ADOMMaintien ADOM propose un service de téléassistance pour vieillir à domicile en toute sécuritéOpter pour le tandem CIMRA et Odoo c’est choisir de se concentrer sur son métierOpter pour le tandem CIMRA et Odoo c’est choisir de se concentrer sur son métierExternalisation de la paie pour TPE, PME et PMISSIGN, le partenaire gestionnaire des paies des TPE, PME et PMIAnimations autour du chocolat pour séminaires, ateliers, dégustations  Des animations autour du chocolat pour animer vos séminaires et ravir vos collaborateursPrestations informatiques ponctuelles, prestations IT externalisées pour PMEBesoins de prestations informatiques ponctuelles ? Externalisez, tout simplement !Aide à domicile personnes âgées, services et Maintien ADOMAide à domicile des personnes âgées pour les actes de la vie quotidienneRetraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineVotre meuble sur mesure dans le bois de votre choix !Coffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contacts

Lyon pas loin de figurer parmi les métropoles européennes les plus « sport business »

Dominique Largeron

Après le Parc Olympique de Jean-Michel Aulas, puis Gerland reconfiguré en stade de rugby par Olivier Ginon, un troisième méga-équipement va voir le jour : l'Arena dédiée au basket, initiée par Tony Parker. Caractéristique : il s'agit de trois projets privés. Destinés à développer trois modèles de « sport business » qui vont de facto se concurrencer.

Lyon pas loin de figurer parmi les métropoles européennes les plus « sport business »

L'Olympique Lyonnais a retrouvé cette année l'élite de la « Champion's Ligue ». Dans le même temps, le LOU, le grand club de rugby de la Métropole retrouvait, lui, le Top 14. Deux bonheurs ne venant jamais seuls, le troisième grand club, de basket, cette fois, l'Asvel de Villeurbanne s'est retrouvé en tête du championnat de France.

Les astres sont désormais alignés. Alors que le sport professionnel a connu à Lyon, des hauts et des bas dans le passé, pour la première fois depuis longtemps, les trois grands clubs se retrouvent ensemble en haut de l'affiche. Il leur reste désormais à devenir européens, l'objectif pour chacun d'eux. Cela va prendre du temps.

Autre caractéristique plus frappante encore : chacun de ces trois sports a, ou va se doter d'une grande enceinte sportive. Le Grand Stade, comme on le sait pour l'Olympique Lyonnais qui depuis son ouverture connaît un vrai succès.

Le rugby avec le LOU que préside Olivier Ginon, aura aussi le sien en récupérant dans la polémique, l'ancien stade de l'OL à Gerland qui sera reconfiguré.

Enfin le champion de basket Tony Parker qui a racheté l'Asvel, annonce la construction pour 2018 d'une immense « Arena » apte à accueillir 12 000 spectateurs, à Villeurbanne, dédiée au basket.

Trois projets parfaitement privés

Le point commun de ces projets, chose plutôt rare en Europe : ils sont tous les trois parfaitement privés. Le seul argent public qui y est investi concerne leurs accès, routiers ou en matière de transport collectifs

Trois projets privés, soit un stade de près de 60 000 places (pour l'OL), un autre de 20/25 000 pour le Lou-Rugby (Gerland) et un troisième de 12 000 places, donc pour l'Asvel.

Pourquoi, dans les trois cas, avoir pris le risque de fortement investir dans de somptueux bâtiments, malgré la glorieuse incertitude du sport ?

Tout cela parce que posséder sa propre enceinte sportive permet aux investisseurs de bénéficier intégralement et sans contrainte du retour sur investissement. Et de bâtir un business modèle, non seulement axé sur leurs disciplines respectives, mais aussi sur les manifestations en tous genres, des concerts, aux séminaires ou shows d'entreprises, fortement sollicitées dans chacun des projets.

Là où le bât blesse

C'est d'ailleurs là où le bât risque de blesser car en 2018, la Métropole lyonnaise va se retrouver avec trois grandes enceintes assises sur le même business modèle qui obligatoirement vont se faire concurrence quelque part. Qui, de Jean-Michel Aulas qui aura eu un temps d'avance, d'Olivier Ginon et de Tony Parker saura le mieux valoriser son sport respectif et attirer à la fois le public et les entreprises en nombre ? Y aura-t-il un marché suffisant pour tout le monde ?

Réponse d'ici un peu plus de deux ans. L'émulation qui s'annonce devrait en tout cas donner une forte visibilité, via le sport, à la Métropole lyonnaise qui, elle, de toute façon sortira gagnante de cette course au gigantisme sportif...



Publiée le 15 juil. 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'édito de la semaine

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT