PLATINIUM FORMATION

Focus sur le CPF avec Pôle Emploi [Dossier "Prendre en main sa formation avec le CPF "]

Le CPF a succédé au DIF. Le salarié est maintenant acteur de sa formation. Pour tous les acteurs de la filière, il est nécessaire de maîtriser les nouveaux mécanismes de la formation continue. Platinium Group, le nouvel acteur de la formation à Lyon propose un dossier complet "Prendre en main sa formation avec le CPF" sous forme de cas pratiques pour éclairer tous les profils possibles. Cette semaine, le focus sur le CPF en 10 questions - réponses posées à Monsieur Jean-Marc BESSON, Conseiller Dispositif CSP (Contrat de Sécurisation Professionnelle) de POLE EMPLOI.

Platinium Formation et POLE EMPLOI : focus sur le CPF

Le CPF en 10 questions à POLE EMPLOI

Accès rapide : 

  1. Qu'est-ce que le CPF a changé dans le suivi de vos demandeurs d'emploi ?
  2. Selon vous, le CPF est-il plus adapté à la conjoncture et pourquoi ?
  3. Pourquoi considère-t-on le CPF comme « un droit rechargeable » ?
  4. Comment trouver dans les meilleurs délais les certifications éligibles au CPF ?
  5. Que ce soit pour la personne en recherche active d'emploi, le salarié ou l'employeur, en quoi la certification est-elle une plus-value sur un CV ?
  6. Selon vous, Pôle Emploi et le public en général a-t-il été bien informé sur le CPF et pourquoi ?
  7. Les certifications existantes permettant une prise en charge financière par le CPF, répondent-elles vraiment à la demande du marché et pourquoi ?
  8. Recommanderiez-vous l'usage du CPF à un membre de votre entourage, le cas échéant (en plus de vos demandeurs d'emploi), et pourquoi ?
  9. À plus ou moins long terme, comment voyez-vous l'avenir du CPF et pourquoi ?
  10. Comment voyez-vous en général l'avenir du marché du travail en France ?

-----

1 – Qu'est-ce que le CPF a changé dans le suivi de vos demandeurs d'emploi ?

Jean-Marc Besson : Le CPF n'a pas vraiment d'influence sur le suivi. Lorsqu'une demande de formation est formulée, le conseiller a toujours un rôle de conseil en orientation professionnelle et de validation du projet. Le demandeur d'emploi peut toutefois s'affranchir de cette validation du moment que la formation visée est éligible au CPF et son nombre d'heures suffisant.

Platinium Formation : Nous vous rappelons que chaque individu dispose dès son entrée sur le marché du travail d'un compte personnel de formation lui permettant, à sa demande, de bénéficier de formations. La dernière réforme, en vigueur depuis le 1er janvier 2015, a transformé le Droit individuel à la formation (DIF) en compte personnel de formation (CFP).

À l'inverse du DIF, le CPF accompagne le salarié tout au long de sa carrière professionnelle. Plus précisément, ledit CPF est alimenté à la fin de chaque année à hauteur de 24 heures par an pour les salariés à temps plein et son plafonnement est fixé à 150 heures.
Durant son temps de libre, le salarié n'a pas à obtenir l'aval de son employeur (ou du Pôle Emploi) pour mobiliser des formations financées dans le cadre du CPF.

A contrario, lorsque les formations se déroulent pendant son temps de travail, l'accord de l'employeur est requis pour mieux en assurer le suivi. Dans cette optique, l'employeur dispose d'un délai de trente jours calendaires pour répondre à la demande du salarié. Le cas échéant, l'absence de réponse dans le délai imparti vaut pour acceptation. Il est donc primordial de répondre en temps et en heure !

2 – Selon vous, le CPF est-il plus adapté à la conjoncture et pourquoi ?

Jean-Marc Besson : Plus adapté que le DIF ? Je ne sais pas s'il est plus « adapté », mais il est certainement plus cadré : les formations éligibles doivent être certifiantes, qualifiantes ou diplômantes là où le DIF laissait plus de liberté dans le choix des formations accessibles. En revanche, le fait de pouvoir conserver ses droits en cas de chômage ou de changement d'entreprise est une réelle avancée pour les salariés.

Platinium Formation : Depuis son avènement, le CPF a fait couler beaucoup d'encre, tant chez les professionnels que les particuliers ! Aussi défendu que décrié, ce dernier peut se targuer, aujourd'hui, d'être une carte majeure dans l'évolution professionnelle et personnelle de chacun d'entre nous. Dans un écosystème RH en constante évolution, il permet à tout un chacun de devenir acteur de son devenir professionnel, que vous soyez salarié, profession libérale, chômeur ou encore étudiant.

Hier, ils n'étaient qu'une poignée de demandeurs d'emploi et autres salariés à prendre le train CPF en marche. Or, ils sont dorénavant plusieurs dizaines de milliers par mois à sauter dans les wagons afin de rattraper leur retard, mais surtout pour s'assurer un avenir professionnel sérieusement mis à mal depuis quelques années. La sauce concoctée par le gouvernement a mis du temps à prendre, certes, mais elle semble enfin avoir trouvé son public. Pour preuve, ils sont désormais autant en formation grâce au CPF que la moyenne mensuelle relevée lors des derniers mois d'existence du DIF (Droit Individuel à la Formation).

3 – Pourquoi considère-t-on le CPF comme « un droit rechargeable » ?

Jean-Marc Besson : Simplement par ses mécanismes de fonctionnement, je suppose : on cumule des heures jusqu'à 150 heures au maximum. À ce stade, les heures sont bloquées si elles ne sont pas utilisées et rechargées si elles le sont. C'est donc un système qui devrait inciter à utiliser ces heures.

Platinium Formation : Pour l'année 2015, vous deviez reporter manuellement votre solde d'heures de formation disponibles sur votre compte personnel de formation sur le site www.moncompteformation.gouv.fr. Mais depuis 2016, les heures de formations acquises alimentent automatiquement votre compte personnel de formation en ligne.
Pour connaître votre solde d'heures de DIF disponible, deux solutions s'offrent ainsi à vous :

  1. Demander à votre service RH.
  2. Consulter votre bulletin de salaire de janvier : le solde d'heures de formation disponible figure une fois par an sur le bulletin de salaire. Notez le solde indiqué sur votre bulletin de salaire de janvier et reportez-le manuellement sur votre compte personnel de formation dès janvier 2016.

Toutefois, un décret d'octobre 2014 prévoit l'obligation pour les employeurs d'informer chaque salarié par écrit avant le 1er janvier 2015 du nombre total d'heures acquises dans le cadre du DIF et non utilisées au 31 décembre 2014.

Lorsqu'un salarié fait une demande de formation dans le cadre du CPF, ses heures de DIF restantes seront mobilisées en premier lieu. Cependant, les heures nouvellement acquises dans le cadre du CPF pourront venir compléter le solde d'heures de DIF dans la limite d'un plafond de 150 heures. Ce solde d'heures disponibles via le CPF pourra lui-même être abondé sous conditions par un organisme financeur ou l'entreprise elle-même.

4 – Comment trouver dans les meilleurs délais les certifications éligibles au CPF ?

Jean-Marc Besson : Moncompteformation.gouv.fr ou fpspp.org (fond paritaire de sécurisation des parcours professionnels)

Platinium Formation : En effet, Monsieur Besson a tout à fait raison ! Le site officiel (www.moncompteformation.gouv.fr) propose depuis janvier 2015 un accès aux listes de formations éligibles faisant partie du « socle de connaissances et de compétences » ou des listes de formations prioritaires établies par les branches professionnelles. Si la constitution des listes est en cours de finalisation, il est toutefois recommandé de faire une première recherche de formation via le moteur proposé sur le site. Il en va de même pour l'autre site, www.fpspp.org, du Fond Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels.

5 – Que ce soit pour la personne en recherche active d'emploi, le salarié ou l'employeur, en quoi la certification (en bureautique, informatique ou encore en langue) est-elle une plus-value sur un CV ?

Jean-Marc Besson : C'est RASSURANT pour les recruteurs, toujours à la recherche d'éléments objectifs pour sélectionner leurs candidats.

Platinium Formation : Acquérir de bonnes compétences en bureautique/informatique, linguistiques et autres fonctions supports est un facteur clé pour réussir de nos jours dans le monde du travail, tant au niveau national que international !

À cet effet, la certification atteste d'un niveau précis sur votre CV, valorise vos compétences et améliore, de facto, votre employabilité ainsi que votre productivité.

6 – Selon vous, Pôle Emploi et le public en général a-t-il été bien informé sur le CPF et pourquoi ?

Jean-Marc Besson : J'appartiens à un dispositif particulier, le CSP (Contrat de Sécurisation Professionnelle). Nous nous sommes particulièrement intéressés au CPF et à son usage dans l'optique d'aider nos adhérents à retrouver un emploi. Nous sommes par conséquent bien renseignés à ce sujet et nos adhérents également !

En ce qui concerne le grand public, je n'ai pas d'informations particulières. Je constate simplement que la majorité des nouveaux adhérents CSP n'est pas au courant de l'existence même de ce dispositif (toutefois, ils connaissent quasiment tous le DIF même s'ils ne l'on jamais utilisé).

Platinium Formation : En vigueur depuis le 1er janvier 2015, le CPF a suscité de nombreuses polémiques parfois avérées, souvent amplifiées, mais toujours vérifiées et expliquées par Platinium Formation. D'abord difficile à saisir et à mettre en place, le dispositif n'a pas rencontré le succès escompté les premiers mois de son existence. Mais au fil du temps, et à grand renfort de communication, ce dernier a finalement trouvé sa place non seulement chez les professionnels, mais aussi les salariés !

7 – Les certifications existantes (BULATS, TOSA, ASCA, PCIE, etc.), et permettant une prise en charge financière par le CPF, répondent-elles vraiment à la demande du marché et pourquoi ?

Jean-Marc Besson : Les certifications que vous citez sont une « photographie » de la situation d'une personne à un moment donné. Ni plus ni moins. Elles constituent le « plus » qui peut faire basculer la décision d'un recruteur en faveur d'un candidat. Je ne sais pas si elles répondent à une demande sur un marché, mais je peux affirmer qu'elles sont un incontournable dans certains domaines (BULATS et TOEIC pour les postes avec une dimension internationale par exemple).

Platinium Formation : Sur le bateau de la formation quelque peu malmené par les vents discordants de la réforme, le Ministère du Travail affiche depuis quelques mois des chiffres rassurants et mettant en exergue que les langues (BULATS et TOEIC) sont sur la plus haute marche du podium, suivies de très près par ce qu'on appelle les accompagnements spécifiques à la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE), ainsi que les formations entrant dans le cadre du système de certification international PCIE (Passeport des Compétences Informatiques Européen.)

8 – Recommanderiez-vous l'usage du CPF à un membre de votre entourage, le cas échéant (en plus de vos demandeurs d'emploi), et pourquoi ?

Jean-Marc Besson : Il est toujours judicieux de s'intéresser à son évolution professionnelle à tout moment d'une carrière professionnelle. Prendre du recul, observer, anticiper l'évolution de son métier... La réponse à votre question ne peut être qu'un grand oui !

Platinium Formation : Retour sur le CPF en seulement dix points, et ce, afin de convaincre tous les retardataires !

Pour tous ceux et celles qui n'auraient pas encore compris, le DIF (Droit Individuel à la Formation) n'est plus pour la seule et unique raison qu'il a été sacrifié sur l'autel de la formation professionnelle au profit du CPF. Un dispositif assurément plus adapté à la conjoncture socio-économique !

Quant à vos heures de DIF, rassurez-vous, elles ne sont aucunement perdues ! En effet, celles-ci sont conservées et c'est à vous qu'il incombe de les indiquer sur votre CPF en ligne lors de l'activation de ce dernier. Pour tous ceux et celles qui rencontreraient quelques problèmes, Platinium Formation reste à votre disposition pour vous aider dans la création et le remplissage de votre compte. N'hésitez pas à faire appel à nous, le cas échéant !

Comme vous l'aurez compris, votre DIF n'est, de facto, plus utilisable, mais les heures glanées grâce à ce dernier le sont néanmoins. Comprenez par là que vous avez jusqu'à la fin de l'année 2020 pour en user et que toute nouvelle heure de formation acquise après le 1er janvier 2015 vient s'ajouter désormais au solde de votre CPF.

Mais est-ce que tout cela se fait automatiquement ? Et bien, la réponse va être nuancée : en partie oui dans la mesure où vos droits sont automatiquement crédités sur ledit compte en ligne, mais vous devrez pour cela l'activer. Pour résumer, le premier pas dépend, donc, uniquement de vous !

À la question, le CPF est-il une sorte de "Graal" qui ouvre les portes de n'importe quelle formation ? La réponse est là négative : vous devez avoir épargné des droits toujours sur ledit compte et, par la suite, votre prise en charge financière ne sera validée que si, et seulement si, votre formation est éligible au CPF.

Quant à savoir si vous devez demander à votre employeur son aval pour votre montée en compétences, et bien la réponse est non ! Une autorisation n'est requise de sa part que si vous aspirez à vous former pendant votre temps de travail (PTT). Dans ce dessein, il vous faudra le solliciter pour mieux obtenir son accord d'absence avant de planifier votre programme avec votre service des ressources humaines. A contrario, si vous convoitez de vous former HTT (hors temps de travail), vous endossez alors le rôle d'acteur principal de votre formation et aucune autorisation n'est imposée. Toutefois, c'est à vous qu'il incombe de récolter les informations nécessaires auprès de votre Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) et autre FONGECIF pour mieux vous assurer de son financement.

Le CPF est-il le seul moyen d'accéder à une quelconque formation ? Là encore, c'est faux : votre société peut vous proposer une formation dans le cadre de ce qu'on appelle plus communément le « Plan de Formation ». Comme chacun le sait, chaque entreprise possède sa propre stratégie de développement et la formation de ses effectifs en fait indubitablement partie ! Si une formation lambda de ses employés peut contribuer à son essor, il est donc logique qu'elle élabore un plan de formation prévoyant un certain nombre d'actions et autres montées en compétences, et ce, sans passer par le CPF.

Pour ce qui est des fonctionnaires, ils n'ont malheureusement pas encore accès au CPF et doivent se contenter du DIF, du moins pour le moment !
Le DIF était-il plus attrayant et avantageux de que le CPF comme le scandent certaines mauvaises langues ? Et bien histoire de leur clouer définitivement le bec, sachez qu'il s'agit en réalité du contraire : là où le DIF permettait de cumuler 120 heures de formation sur une période définie de six ans maximum, le CPF permet, lui, d'accumuler 150 heures sur huit ans, et ce, sur la base d'un temps complet.

Et pour finir, dernier point et pas le moindre, le CPF est bien plus facile à mobiliser et appliquer que certains peuvent bien l'affirmer. Dans un pays comme le nôtre, attaché à certaines traditions et qui a tendance à s'endormir sur ses lauriers, tout se fait désormais sur internet. Quoi de plus novateur à l'heure du tout digital et virtuel ! Finies les procédures administratives à rallonge, le passage par votre entreprise n'est désormais plus contraint, à l'exception peut-être pour connaître votre solde d'heures de formation, et ce, même si vous pouvez vous en informer auprès de votre OPCA. Il convient également de signifier que si vous changez d'entreprise, la portabilité des heures se fait automatiquement, et ce, depuis votre entrée sur le marché du monde professionnel jusqu'à votre retraite. Une autre différence importante avec le DIF puisque le report n'était que de deux ans seulement ! Autre point à ne pas ignorer, et toujours contrairement au DIF, les heures de CPF sont utilisables non seulement en période d'activité, mais aussi pendant un chômage et sans l'accord obligatoire du Pôle Emploi, de surcroît !

9 – À plus ou moins long terme, comment voyez-vous l'avenir du CPF et pourquoi ?

Jean-Marc Besson : Avant de parler d'avenir, il faudrait au préalable que tout le système soit stabilisé. De nombreux professionnels de la formation n'ont pas encore obtenu (ou même demandé) l'éligibilité de leurs formations au CPF. De nombreux salariés ne sont pas informés correctement de leurs possibilités en matière de formation professionnelle. Nous informons les demandeurs d'emploi, mais il me semble que c'est tout au long de leurs carrières qu'il faudrait informer les salariés.

10 – Comment voyez-vous en général l'avenir du marché du travail en France ?

Jean-Marc Besson : Cette question est hors du champ du CPF. Je peux simplement dire que dans un contexte de marché du travail tendu, de forte concurrence entre les demandeurs d'emploi, l'accès à la formation professionnelle est certainement un puissant levier pour changer ou retrouver un emploi.

Platinium Formation : Sachez également que des fonds ont d'ores et déjà été levés auprès des OPCA, et ce, pour mieux répondre à une demande de plus en plus croissante. Ne soyez donc pas à la traîne, car dans un avenir plus ou moins proche, c'est 23 millions de personnes qui sont susceptibles de se former par le biais du CPF ! Dans ce dessein, le périmètre alloué aux formations accessibles, soit plus précisément celles prises en charge financièrement par une certification éligible, tend à s'étendre pour répondre à des demandes de plus en plus spécifiques et adaptées à la conjoncture socio-économique.

Alors, si vous désirez vous former, dès maintenant, en mobilisant votre CPF, contactez-nous : 

Tél. 04-37-28-09-10
jpbonardel@platiniumformation
www.platiniumformation.com
24 rue Domer
69007 Lyon
(ouverts de 8 h 45 à 17 h 45)

nous nous ferons un plaisir de répondre à la moindre de vos demandes.

Publiée le 21 juin 2016 par FOULSHAM Eric. Mis à jour le 21 juin 2016
Voir aussi ...
J'ai pris mon CPF en main, je me forme en dehors de mon temps de travail [Dossier "Prendre en main sa formation avec le CPF"]

Le CPF a succédé au DIF. Le salarié est maintenant acteur de sa formation. Que l'on soit entreprise ou particulier, que l'on souhaite se former ou former son personnel pendant ou en dehors de son temps de travail, il est nécessaire de cerner le nouveau paysage de la formation. Platinium Formation vous propose un dossier complet "Prendre en main sa formation avec le CPF" sous forme de cas pratiques en lien aux différents profils possibles. Cette semaine, Madame Fernande R., salariée, formée chez Platinium Hors Temps de Travail (HTT).     

lire la suite...
Le CPF pour l'entreprise : étude du cas SEET EUROPOLE [Dossier "Prendre en main sa formation avec le CPF "]

Le CPF a succédé au DIF. Le salarié est maintenant l'acteur de sa formation. Pour les Ressources Humaines de l'entreprise, il est nécessaire de maîtriser les nouveaux mécanismes de la formation continue. Platinium Group, le nouvel acteur de la formation à Lyon propose un dossier complet "Prendre en main sa formation avec le CPF" sous forme de cas pratiques pour éclairer les différents profils possibles. Cette semaine, le CPF au sein de l'entreprise au travers de 10 questions à Julien DESCOMBE, Responsable Administratif et Comptable chez SEET EUROPOLE.

lire la suite...
Le CPF et les formations certifiantes : le TOSA en 10 questions [Dossier "Prendre en main sa formation avec le CPF "]

Le CPF a succédé au DIF. Le salarié est maintenant l'acteur de sa formation. Ne sont éligibles au CPF (prise en charge par les OPCA) que les formations certifiantes. Platinium Group, le nouvel acteur de la formation à Lyon propose dans son dossier "Prendre en main sa formation avec le CPF"un éclairage sur le TOSA, la certification bureautique reconnue dans 27. Cette semaine, 10 questions à Vincent EVRARD, Responsable du Développement chez ISOGRAD-TOSA.

lire la suite...
Figure dans les rubriques
Infos des VIP
Actus Formation
PLATINIUM FORMATION


HAUT