Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

UNION REGIONALE RHONE-ALPES DES SOCIETES COOPERATIVES

Le monde coopératif s'offre à Vaulx-en-Velin, une vitrine à 35 millions d'euros

Dominique Largeron

Ce sera un espace unique en France illustrant la montée en puissance du monde coopératif. A l'été 2011, la Nef, spécialiste des finances solidaires, un réseau de bureaux d'études, une société coopérative d'HLM, ainsi que l'Union régionale des sociétés coopératives s'installeront au sein d'un même immeuble de 20 000 m2 qui accueillera également un restaurant et un supermarché bio. Inutile de préciser que cet immeuble sera non seulement HQE (Haute Qualité Environnementale), mais devrait également être « positif », c'est-à-dire produire plus d'électricité qu'il n'en consommera.

Le monde coopératif s'offre à Vaulx-en-Velin, une vitrine à 35 millions d'euros

Du fait de son mode de fonctionnement spécifique, ce que l'on appelle l'Economie Sociale et Solidaire qui comprend le monde associatif, les mutuelles, ainsi que les sociétés coopératives a traversé la crise sans problème. Il représente à ce jour près de 10 % des emplois en Rhône-Alpes.

Ce monde jusqu'à présent plutôt discret a la volonté de s'afficher de plus en plus. En témoigne l'initiative prise par un certain nombre d'acteurs du monde coopératif régional qui ont décidé de s'offrir une vitrine à travers une très belle opération immobilière de 11 000 m2 et 20 000 m2 si l'on y ajoute des logements contigus car l'opération sera mixte. Coût total de l'opération : 45 millions d'euros dont 32 millions pour le seul immeuble de bureaux. Les travaux qui ont débuté en novembre 2009 seront livrés à l'été 2011.

On trouve parmi les initiateurs de cet immeuble vert baptisé « Woopa-coop », la Nef, une coopérative de finances solidaires dont les avoirs ont crû de plus de 50 % l'année dernière, mais aussi Quadriplus Groupe, une réseau de bureaux d'études dans le domaine immobilier et environnemental (*), Rhône-Saône Habitat, une société coopérative HLM ; ainsi que l'Union Régionale Rhône-Alpes des Entreprises Coopératives (URSCOP) qui fédère toutes les coopératives de la région.

On y trouvera également un supermarché consacré à la vente de produits alimentaires bio, d'écoproduits et cosmétiques, ainsi qu'un restaurant bio. Au total, près de 500 salariés devraient travailler sur ce site.

Pour Bruno Lebuhotel, président de QuadriPlus et l'une des chevilles ouvrières de cette opération, «Il s'agit d'un concept très original car une telle association de SCOP en un seul et même lieu n'existe pas en France. Nous voulons qu'il devienne une vrai vitrine pour le mouvement coopératif et la finance éthique. Ce n'est donc pas un hasard si nous nous sommes installés à Vaulx-en-Velin et non pas à la Part-Dieu ou à la Confluence !»

Et d'ajouter : « Nous avons voulu que ce bâtiment soit HQE, c'est-à-dire Haute Qualité Environnementale, mais aussi à énergie positive. C'est à dire qu'il est destiné à produire plus d'électricité qu'il n'en consommera. »

Le bâtiment produira sa propre énergie à travers une chaufferie bois, une co-génération à huile végétale qui fournira de la vapeur et de l'électricité, mais aussi 150 m2 de panneaux solaires installés pour produire de l'eau chaude ; tandis que 1 600 m2 de panneaux photovoltaïques seront intégrés à la toiture.

Le bâtiment sera maximisé pour économiser l'énergie. « Le bâtiment n'aura pas de clim'-explique Bruno Lebuhotel-le rafraichissement qui sera naturel s'effectuera grâce à la nappe phréatique et une ventilation à double flux avec 80 % de récupération d'énergie. Même la bureautique qui consomme en général la moitié de l'énergie d'un immeuble de bureaux sera concernée. »

Les entreprises coopératives étant d'ordinaire de petite taille, ce bâtiment ne sera pas uniquement construit par des entreprises coopératives elles-mêmes. On y retrouve notamment Rhône-Saône Habitat comme maître d'ouvrage et Quadriplus Groupe pour l'ingénierie, mais c'est GFC, filiale de Bouygues qui construira le gros œuvre. Pour ce dernier, ce sera un « chantier bleu », dénomination interne qualifiant les bâtiments au caractère hors norme...

(*) Cogeci (études techniques des structures), Katene (études techniques des fluides), Procobat (économie de projet) et Etamine (études HQE).

Publiée le 30 mai 2010 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 31 mai 2010
Voir aussi ...
SCOP

Une SCOP (originellement : Société Coopérative Ouvrière de Production, devenue Société COopérative de Production) est une société commerciale dans laquelle des salariés-coopérateurs sont...

lire la suite...
Figure dans les rubriques
UNION REGIONALE RHONE-ALPES DES SOCIETES COOPERATIVES
News
L'article du jour
Développement, construction durable


HAUT