Dernières infos

13 000 de moins : sur un an, le nombre de chômeurs diminue de 3,3 % en Auvergne-Rhône-Alpes

Le mois de décembre a interrompu la série de trois mois de baisse du chômage constatée en fin d'année dernière. Il a augmenté de 0,4 % dans la région. A l'arrivée, sur l'ensemble de l'année, c'est une -petite-baisse qui s'affiche qui a le mérite d'exister même si elle n'est pas très glorieuse...

13 000 de moins : sur un an, le nombre de chômeurs diminue de 3,3 % en Auvergne-Rhône-AlpesEn 2016, la courbe s'est plutôt stabilisée qu'inversée.

L'année 2016 s'est terminé avec 387 300 chômeurs inscrits à Pôle Emploi en Auvergne-Rhône-Alpes. Soit 13 000 de moins sur un an. Et un franchissement à la baisse de la barre symbolique des 400 000 chômeurs.

 C'est 3,3 % de moins qu'en début d'année. Pas énorme, mais au moins la courbe a fini par s'inverser ; sauf que le phénomène ne s'est pas poursuivi en décembre. La baisse a suivi sur l'année un pourcentage similaire similaire à celui de l'Hexagone : - 3 %. A la différence près que le taux de chômage est dans la région inférieur de près de un point à celui constaté dans le reste de la France.

 Après trois mois de baisse consécutive, le chômage est donc reparti en décembre avec une hausse de 0,4 % sur un mois.

 La situation est apparue très contrastée selon les départements. Si le nombre de demandeurs d'emploi baisse de 1,6 % en Haute-Savoie, il grimpe de 1,6 % en Ardèche.

 Dans le Rhône, il recule de 0,2 % (- 3,8 % sur un an) ; dans l'Isère, il augmente de 0,5 (- 3,6 % sur un an) et dans la Loire, il cède 0,4 %, soit – 3,8 % sur un an.

En revanche toutes catégories confondues (A,B et C), le nombre de chômeurs est stable en décembre, mais il progresse de 0,1 % sur un an. Pas d'embellie constatée donc là. Une situation qui concerne 625 870 personnes.

 A noter qu'en décembre, les entrées en stage augmentent fortement + 35,7 %, avec désinscription de la liste des chômeurs. Un effet sans doute dû plan de formation de 500 000 chômeurs lancé par le gouvernement, insuffisant cependant pour tirer les chiffres vers le bas.

 Autre bilan : le nombre de chômeurs de plus de 50 ans continue de progresser : + 0,8 % en décembre et + 1,9 % sur un an.

 Au final, en matière d'emploi, l'année se termine sans orientation très claire. La petite embellie constatée en fin d'année 2016 va-t-elle se poursuivre en 2017 ? Si c'est le cas, cette décroissance du chômage devrait rester bien molle...

Publiée le 24 janv. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT