Dernières infos

Aéroports de Lyon : 7 000 commandes par an pour 85 millions d'euros

La société Aéroports de Lyon (Saint Exupéry et Bron), affirme vouloir faciliter l’accès à ses offres aux jeunes ou petites entreprises.

La société Aéroports de Lyon qui comprend à la fois Lyon-Saint Exupéry et l'aéroport d'affaires de Bron pèse pas moins chaque année 85 millions d'euros HT d'achats auprès de ses différents fournisseurs, ce qui représente un total de 7 000 commandes.

 A noter que15 millions d'euros HT sont constitués par des commandes d’un montant inférieur à 15 000 euros. « Nous voulons construire une relation équilibrée basée sur la performance et l’innovation tout en installant des relations d’affaires avec de jeunes entreprises », affirme la direction d'Aéroports de Lyon.

 Une Charte des relations inter-entreprises pour l’adoption des bonnes pratiques d’achats responsables, a ainsi été signée. En outre, la société aéroportuaire a fédéré dix de ses fournisseurs.

 Et nouveauté, les aéroports lyonnais ont récememnt signé la Charte partenaires pour entreprendre (PPE). Porté par le réseau Lyon Ville de l’Entrepreneuriat  et piloté par la CCI de Lyon, ce programme « vise à initier et pérenniser des relations d’affaires entre entreprises établies et  jeunes entreprises du territoire grand lyonnais. »

 D'autres actions actions sont menées « pour aider les jeunes et petites entreprises à accéder aux offres lancées par Aéroports de Lyon pour les deux aéroports lyonnais. » Un espace fournisseurs a ainsi été créé sur le site internet :www.lyonaeroports.com. Lesdits fournisseurs peuvent s’abonner gratuitement pour recevoir les avis de consultation mis en ligne dès 15 000 euros HT (http://www.lyonaeroports.com/fre/Accueil/Espace-partenaires/Fournisseurs).

 Enfin, à travers sa participation au Club Acheteurs et aux rencontres organisées par la CCI et la CGPME, Aéroports de Lyon affirme « vouloir aller à la rencontre des PME dans une démarche d’information visant à démontrer que les offres lancées par Aéroports de Lyon sont accessibles également aux petites et moyennes entreprises. » Aux patrons de PME et de TPE de vérifier s'il s'agit d'assurances purement verbales ou d'une réalité bien tangible qui se traduit dans les faits...

Publiée le 20 mars 2013 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour


HAUT