Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

ARTPRICE.COM

Ces valeurs moyennes régionales qui flambent en Bourse

Les investisseurs retrouvent le goût des valeurs moyennes cotées en Bourse. En témoigne la hausse de 20 % de l'indice Mid & Small depuis un an contre + 11 % pour le CAC 40. Rhône-Alpes recèle quelques-unes de ces météores boursiers dont certains ont connu des hausses à trois chiffres ces derniers mois, à l'instar d'Artprice, Thermocompact ou LDLC.com. Les deux tiers des valeurs moyennes rôhnalpines cotées sont désormais dans le vert, tandis que 16 d'entre elles affichent des hausses supérieures à 50 %.

Ces valeurs moyennes régionales qui flambent en Bourse

Artprice, LDLC.com, Thermocompact ; ces valeurs moyennes cotées en Bourse ne sont guère connues du grand public. Ces sociétés régionales se sont pourtant fait remarquer depuis quelques mois sur les marchés boursiers. Elles ont toutes vu leur cours augmenter d'au moins 100 %. Ce regain des valeurs moyennes se lit aussi dans l'indice Mid & Small qui croît de 20 % sur les douze derniers mois contre 11 % pour le CAC 40.

Si l'on observe le palmarès régional Rhône-Alpes des valeurs moyennes réalisé par le site Internet lyonnais Zone Bourse, on constate que les deux tiers des soixante-cinq entreprises cotées qui y figurent, sont dans le vert. Mieux : les cinq premières affichent une hausse à trois chiffres et seize ont vu leur cours bondir de plus de 50 %.

La hausse la plus spectaculaire, déjà évoquée par « lyon-entreprises » concerne la société Artprice.com, basée à Saint-Romain-au-Mont-d'Or (Rhône) dont le cours a explosé de 195 %, suite à un article paru dans le journal économique « La Tribune ». Son Pdg, Thierry Ehrmann y évoquait sa certitude de voir la libéralisation des enchères en ligne, voulue par Bruxelles, être enfin transcrite prochainement dans le droit français, ce qui permettrait à cette banque de données sur les cotations et les indices de l'art, de voir exploser son chiffre d'affaires, et partant, son bénéfice net.

Pour LDLC.com (+ 109 %, siège à Ecully dans le Rhône), spécialisée dans la vente sur Internet de matériel informatique et multimédia à destination du grand public, le déclic est intervenu suite aux bonnes perspectives annoncées par la société pour cette année.

Mais l'informatique ou l'Internet ne sont pas les seules secteurs touchés par la grâce boursière. On y trouve aussi de l'industrie, à l'instar de la société haut-savoyarde Thermocompact (+ 108 % sur un an), une société spécialisée dans la fabrication de fils industriels : la nette amélioration de ses comptes en 2010 explique le rebond du cours accentué depuis le début de l'année.

Parmi les plus beaux scores de ce palmarès régional figurent aussi les nacelles élévatrices Haulotte (+ 82 %), entreprise basée à l'Horme, dans la Loire, qui a regagné en quelques mois une bonne part du terrain perdu durant la crise financière, suite à un chiffre d'affaires meilleur que prévu ; ou encore l'équipementier automobile MGI-Coutier ( + 61 %) basé à Champfromier dans l'Ain. Pour ce denier, la raison tient à l'annonce d'un bénéfice record de 22 millions d'euros réalisé en 2010.

Bien sûr, la plupart de ces valeurs ont connu des moments difficiles pendant la crise financière. Elles ont alors fortement chuté et bénéficient donc de l'effet « retournement » sur lequel jouent les investisseurs et les particuliers en train de revenir en Bourse. Chaque bonne nouvelle conforte l'espoir de renouveau. Il y a donc un effet rattrapage évident.

Reste à savoir si ce retour en grâce des valeurs moyennes va amener d'autres PME à passer par la Bourse pour financer leur développement. Pour l'heure, la seule introduction qui se profile à l'horizon concerne la filiale de logiciels Axway de la SSII haut-savoyarde Sopra (Annecy-le-Vieux) qui a annoncé sa décision de s'introduire sur le compartiment Eurolist de NYSE-Euronext, le 14 juin prochain.

Sa maison-mère vient de recevoir le feu vert du gendarme de la Bourse, l'AMF. Une introduction bonne pour le cours de Sopra qui, depuis cette annonce de cotation, a vu son cours grimper encore pour gagner 43 % à 83 euros depuis le début de l'année... De quoi susciter des émules ?

Photo : Christophe Fabre, Pdg d'Axway dont l'introduction en Bourse est annoncée pour le 14 juin.





Publiée le 05 mai 2011 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 09 mai 2011
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Actus, Bourse, Fonds d'investissements, Levée de fonds
ARTPRICE.COM
AXWAY SOFTWARE
MGI COUTIER
News


HAUT