Dernières infos

Conjoncture : la production industrielle est repartie en octobre

Les chiffres de l'Insee pour le troisième trimestre 2013 en France ont jeté un froid. Après un deuxième trimestre en hausse de 0,5 %, ils affichent un recul de 0,1 %. Ce n'est peut-être que passager, les données de la Banque de France étant plus optimistes pour le début du quatrième trimestre.

Conjoncture : la production industrielle est repartie en octobre

« En octobre, la production industrielle s’est renforcée. Dans la quasi-totalité des segments, industrie et services confondus, les prévisions sont orientées vers une nouvelle progression », explique la succursale de la Banque de France de Rhône-Alpes.

 Voilà qui contredit les mauvais chiffres du troisième trimestre (- 0,1 % de croissance du PIB français) qui pourrait donc n'être qu'une mauvaise parenthèse, avant un redémarrage un peu plus franc.

 « Après une rentrée timide, la demande s’améliore nettement en octobre, favorisant une reprise de la production industrielle. Au vu de carnets de commandes corrects, l’orientation de l’activité devrait rester favorable », précisent les conjoncturistes de la Banques de France.

Ils ajoutent : « La production reprend dans tous les segments, en dehors des équipements électriques et électroniques où l’activité se maintient. Une nouvelle amélioration de l'activité est attendue dans les prochains mois.»

La production a repris dans l'automobile

L'industrie de l'automobile est aussi concernée : « La demande a nettement progressé et la production, en repli en septembre, a repris », explique les conjoncturistes de la Banque des banques.

Un bémol cependant, en ce qui concerne les services marchands : « Dans un contexte de demande peu active, le courant d’affaires peine à se dynamiser. Les prévisions tablent toutefois sur une prochaine amélioration », est-il précisé.

Au final l'activité des agences de travail temporaire qui est un indicateur avancé, devrait aussi repartir : « La demande en effectifs intérimaires s’est maintenue. La pression sur les prix des prestations s’intensifie. Les prévisions tablent sur une progression du courant d’affaires », décrit la Banque de France.

Des statistiques à prendre en considération car de l'élan de croissance au quatrième trimestre, dépendra la qualité de la croissance en 2014. Rappelons que le gouvernement comme les conjoncturistes pour une fois d'accord tablent sur une hausse du PIB l'année prochaine de 0,9 à 1 %.

Légende-L'indicateur de climat des affaires (ICA) s'affiche à 96 en Rhône-Alpes et à 99 en France. 100 constitue la moyenne sur longue période.

Publiée le 17 nov. 2013 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Conjoncture, études, prospectives, sondages

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT