Dernières infos

Des entreprises lyonnaises déboursent 1,55 million d'euros pour deux Fragonard

 Le musée des Beaux-Arts vient d'acquérir deux tableaux du célèbre peintre français : « Le Rocher » et « L'Abreuvoir » qui viennent enrichir les collections.

Des entreprises lyonnaises déboursent 1,55 million d'euros pour deux Fragonard

 Le mécénat ça marche ! Pour preuve, le musée ds Beaux-Arts de Lyon a réussi à acquérir sept œuvres de peintres reconnus en cinq ans, grâce à des entreprises lyonnaises réunies au sein d'un Club de mécènes.
Ce Club est né en 2008, d'une initiative de la Lyonnaise de Banque qui avait fait alors tâche d'huile, lors d'un premier achat, celui du célèbre tableau de Nicolas Poussin, « La Fuite en Egypte ».

 Certaines des entreprises-très précisément seize (*) qui avaient participé à cet événement ont souhaité renouveler leur soutien au musée. D'où la création dans la foulée du  « Club du musée Saint-Pierre, constitué en fonds de dotation.

 Un Club d'entreprises mécènes qui se sont donné pour mission d’accompagner le musée des Beaux-Arts de Lyon dans son développement, via l’enrichissement de ses collections.

 Un Club qui n'a pas ménagé sa peine. En 2012, les entreprises membres ont participé à l’acquisition de trois œuvres de Pierre Soulages, « Brou de noix sur papier » 60,5 x 65,5 cm, 1947, » Peinture 202 x 143 cm , 22 novembre 1967 » et « Peinture 181 x 244 cm, 25 février 2009, triptyque ».

Déjà, au début de l'année 2013, ce Club avait financé une partie de l’achat de l’œuvre de Jean Dominique Ingres, « L’Arétin et l’envoyé de Charles Quint ».

 Bis repetita en cette rentrée, ce Club d'entreprises vient de procéder l’acquisition du « Rocher » et de « L’Abreuvoir » de Jean-Honoré Fragonard pour un montant de 1 550 000 euros.

 L’acquisition de ces deux toiles permet au musée lyonnais de renforcer son fonds de la peinture française du musée des Beaux-Arts de Lyon, l’une des plus importantes des musées de France : les XVIIe, XIXe et XXe siècles y sont représentés par des chefs-d’œuvre tels que les toiles de Simon Vouet, de Nicolas Poussin, d’Eugène Delacroix, de Paul Gauguin, de Georges Braque ou d’Henri Matisse.

Quelle sera la prochaine œuvre ?

 (*) Les entreprises membres du « Club du musée Saint-Pierre » sont : April, Aquasourca, Axa, bioMérieux, la Caisse d’épargne Rhône-Alpes, la Cic Lyonnaise de banque, le Crédit agricole Centre-est, Descours et Cabaud, Dixence, Financière Norbert Dentressangle, Gl-events, KblRichelieu Rhône-Alpes. Kpmg, Mazars, Seb, Toupargel.

Photo : L' »Abreuvoir » de Fragonard que vient d'acquérir le musée des Beaux-Arts de Lyon.

Publiée le 11 sept. 2013 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour


HAUT