Dernières infos

Géolocalisation et réalité augmentée : une start-up lyonnaise révolutionne la recherche immobilière

Dominique Largeron

Dans le climat économique actuel, pas facile pour une start-up, de trouver de l'argent pour poursuivre un développement TGV. Pourtant Jerôme Revy, créateur de la société Apps Factory vient de lever 400 000 euros auprès d'une trentaine de Business angels de Lyon et de Grenoble et de la BP2L pour financer ses applications de recherche immobilière sur i.phones et smartphones. Utilisant les techniques de la géolocalisation et de la réalité augmentée, son concept Geoimmo permet de trouver et de visiter virtuellement des appartements lorsque se trouve dans la rue ou chez soi. Ce qui était une galère devient ludique. S'agissant de techniques non brevetables, pas de barrière technologiques protectrices : la valeur ajoutée de cette entreprise va dépendre de la rapidité avec laquelle elle va commercialiser ses technologies....

Géolocalisation et réalité augmentée : une start-up lyonnaise révolutionne la recherche immobilière

« J'ai souvent déménagé. Pour moi, à chaque fois, trouver un nouvel appartement constituait une vraie galère. Je me suis dit qu'il y avait sûrement quelque chose à faire en mariant les téléphones mobiles avec les techniques de géolocalisation... »

La création d'entreprise naît souvent de la perception d'un besoin. C'est ainsi qu'en 1999, un Lyonnais de 33 ans, Jerôme Revy, crée, avec son associé François Clément, la société Apps Factory, créant dans la foulée son produit phare : Geoimmo.

Plus la peine de courir les agences pour trouver l'appartement de ses rêves (à louer ou à acheter). De chez vous ou dans la rue, vous indiquez sur la google maps de votre i.phone, i.pad ou de votre smartphone, la zone dans laquelle vous recherchez un appartement.

Les différentes propositions s'affichent, accompagnées d'un maximum de détails. Concernant le bien convoité, mais aussi les garages, crèches, écoles, vélov's, etc., à proximité. Mieux, si vous accrochez il ne vous reste plus qu'à saisir votre i.pad (de préférence, l'écran est plus large) et, grâce à une image à 360 degrés, vous pouvez vous promener dans l'appartement en vous orientant nord-sud, passant de la chambre à la cuisine, de la salle à manger au balcon... « Nous avons créé le google street view de l'appartement », se félicite Jerôme Revy. Pas besoin de matériel sophistiqué, pour obtenir ce résultat, il suffit à l'agence immobilière qui fournit les données de prendre un certain nombre de photos de l'appartement : l'affaire d'un quart d'heure. Les photos sont ensuite moulinées par un logiciel.

Il ne s'agit pas là de techniques révolutionnaires, mais leur application au monde immobilier et aux téléphones mobiles par l'équipe de quatre ingénieurs d'Apps Factory en est une, en revanche.

Les technologies sont en effet bien connues : il s'agit de la géolocalisation permise par le GPS, à laquelle, Jerôme Revy a rajouté la réalité augmentée qui permet de superposer des données virtuelles à la réalité que nous percevons.

L'innovation apportée par Geoimmo a suscité l'intérêt d'Oséo qui a prêté dans un premier temps 50 000 euros à cette start-up, également labellisée Novacité, qui compte désormais six salariés.

Tout récemment, le second tour de table qui a rassemblé une trentaine de business angels de Lyon et Grenoble en compagnie de la Banque Populaire Loire et Rhône, et de la Région (prêt d'honneur), a permis de rassembler cette fois 400 000 euros.

Le modèle économique qui recèle l'avantage de la récurrence doit désormais se mettre en place rapidement. Il consiste à passer des accords avec les agences immobilières pour intégrer leurs annonces dans la base de données de Geoimmo. Une cinquantaine d'agences ont déjà signé, à raison de 150 euros en moyenne d'abonnement par mois. Il passe aussi par la signature d'accord plus globaux avec de grands réseaux, tels que Guy Hocquet (c'est fait) et la Fnaim avec laquelle Geoimmo est partenaire sur le Rhône.

Pour développer le plus rapidement possible sa base de données, Jerôme Revy a également passé un accord avec un site Web immobilier stéphanois : siteimmo.com, ce qui lui permet d'ores et déjà d'afficher 520 000 annonces immobilières remises à jour chaque nuit. Comptabilisant déjà 60 000 utilisateurs, il en vise 200 000 d'ici dix mois.

Sachant que les technologies utilisées sont à la disposition de tous et qu'elles ne sont pas brevetables, l'avenir de l'entreprise, va dépendre de sa capacité à conserver son avance technologique. C'est la raison pour laquelle Jerôme Revy entend avancer très rapidement. De 50 000 euros de chiffre d'affaires cette année, il vise 300 000 euros de chiffre d'affaires d'ici mai 2012 et 2 millions à la fin de la troisième année. « Nous devrions être rentables dès la fin du deuxième exercice », assure le Pdg d'Apps Factory

En attendant, pour conserver son avance technologique ce dernier travaille déjà à une version 3 D et à d'autres applications qu'il n'entend pas dévoiler pour ne pas donner d'idées aux concurrents qui ne vont pas manquer de se glisser dans sa roue...

Publiée le 23 sept. 2011 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 26 sept. 2011
Figure dans les rubriques
L'article du jour
News Immobilier d'habitation
Géolocalisation
Web
News
News Immobilier de location
Actualité du Digital & Numérique


HAUT