Dernières infos

Hôtellerie lyonnaise : la fréquentation recule de 9 % en juillet

Mauvaise passe pour l'hôtellerie en juillet à Lyon, dans la foulée d'une forte baisse de la fréquentation, le revenu par chambre plonge de près de 14 % !

Hôtellerie lyonnaise : la fréquentation recule de 9 % en juillet

En juillet, les hôtels lyonnais ont vu leur fréquentation fortement baisser (- 9 %). Malgré le salon médical HPTLC qui a permis aux hôteliers d’afficher des taux d’occupation supérieurs à 80 % du 2 au 4 juillet, toutes les catégories hôtelières ont été affectées par la baisse d’activité, selon les chiffres divulgués par la CCI de Lyon.

 La raison : un été maussade sur l'ensemble du pays, sauf en...Bretagne.

 Il est vrai aussi que l'effet de  comparaison joue aussi : l’année dernière le Tour de France et les Championnats du monde d’athlétisme handisport avaient tiré les performances de l’hôtellerie lyonnaise vers le haut en générant un nombre important de nuitées.

 L’ensemble des catégories d'hôtels impacté

 Dans ce contexte ralenti, et comme pour les mois précédents, la baisse des prix moyens n’a pas permis aux hôteliers lyonnais d’attirer les visiteurs.

 Ainsi, les hôtels moyens de gamme voient leur revenu par chambre, le sésame de la gestion hôtelière (RevPAR) chuter de plus de 15 %, suivis par les hôtels économiques (-14,4%), haut de gamme (-10,9%) et super-économiques (-8,4%).

 Au total, pour toutes les catégories, le RevPar plonge de 14 %.

 Il reste à espérer que le programme événementiel annoncé, plus riche au second semestre avec les salons Pollutec (en décembre) et le Sirah en janvier, permettront à l’hôtellerie de la région lyonnaise de repartir de l'avant.

Publiée le 01 sept. 2014 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT